Route du Blé : terre de culture sur la route des moulins >

Châteaudun

Version mobile
English

Châteaudun

On dit que le château est le premier sur la route des châteaux de la Loire.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
RDB2_14_01_X_XX
Nous sommes à Châteaudun, devant la grille du château de Jean de Dunois.
RDB2_14_02_X_XX
On dit que le château est le premier sur la route des châteaux de la Loire
Châteaudun se trouve sur un éperon rocheux et domine ainsi 35 mètres plus haut le Loir. Nous sommes ici dans la capitale du Dunois, un comté vendu au 15ème siècle à Jean de Dunois.
RDB2_14_03_X_XX
- Qui est donc ce Dunois ?
- C'est le fils naturel de Louis d'Orléans ... donc le petit fils du roi Charles V.
On l'appelle le Bâtard d'Orléans.
- Le bâtard ?
- Oui mais sous l'ancien régime, ça n'a rien de péjoratif.
- Voilà pourquoi sur les armoiries, une barre oblique de gauche à droite indiquait qu'il était un enfant illégitime...
- Et le roi donnera d'ailleurs son accord pour que cette barre devienne une cotice plus discrète en preuve de légitimation. Car Dunois, chevalier méritant a fini par être légitimé comme prince de sang.
Donc Jean de Dunois est tout simplement le demi frère de Charles d'Orléans, Duc et poète.
- Celui qui était retenu prisonnier par les anglais ?
- Oui depuis la défaite d'Azincourt. Et c'est justement Dunois qui réussi à le faire libérer. En récompense, Charles lui offre ce château et le Comté tout entier.
RDB2_14_04_X_XX
Regardez à gauche ce magnifique donjon circulaire.
C'est l'un des mieux conservés au monde ! Il est du 13ème siècle. C'est Jean de Dunois qui l'a fait couvrir de ce toit. Et regardez au dernier niveau du donjon : les ouvertures. Là Jean de Dunois avait installé sa bibliothèque.
- A l'époque, on l'appelait ça une librairie. C'était l'une des plus importantes du royaume. Le prince de ces lieux était un grand lecteur !
- Et un homme très pieux aussi. Tenez, juste à côté du donjon, à droite, vous voyez la Sainte Chapelle ? En construire une était un privilège Royal. Il fallait posséder une relique de la passion du Christ. Ici se trouvait un morceau de la croix offert par le Roi à Jean de Dunois. Il a disparu à la Révolution Française.
RDB2_14_05_X_XX
Le château est encore très bien conservé. Tenez ... au premier sous sol, il y a les cuisines gothiques. Elles sont immenses ! Si vous les visitez, vous découvrirez une exceptionnelle mise en scène de la table au Moyen Age.
RDB2_14_06_X_XX
Imaginez la festin se prépare....

Messieurs ! Dépêchons! Ce soir Monseigneur doit festoyer avec une vingtaine d'invités. Et bien sûr ils dîneront à la française : on ne touche que le plat le plus proche de soi. Sans le faire tourner. Chacun le sien.
Quelques fruits pour commencer. Puis des potages et du ragoût longuement mijoté... non laisse le encore sur le feu mon garçon.
Ensuite :rôtis de volaille à tremper dans une sauce dont j'ai le secret.
Et puis ... dessert. Hum qu'avons nous aujourd'hui ....

Ah j'oubliais ! 2 petites choses : Si vous êtes parmi nous ce soir ... amenez votre propre couteau. Et ne vous gênez pas : mangez avec les doigts. Ici tout le monde le fait.
Si vous voulez en savoir plus sur la gastronomie des princes, le château propose une scénographie et un parcours-découverte sur la cuisine, art de vivre au Moyen Age.
RDB2_14_07_1_XX
Vous avez compris que ce château princier était celui d'un grand seigneur. Jean de Dunois était aussi un grand guerrier, compagnon d'armes de Jeanne d'Arc.
C'est lors du siège d'Orléans contre les anglais que Jean de Dunois a rencontré pour la première fois la Pucelle d'Orléans. Jeanne d'Arc était envoyée par le dauphin, Charles- le cousin- .
Nous sommes en avril 1429. Jean de Dunois et ses hommes rencontrent Jeanne d' Arc.
Si vous voulez en savoir plus sur cette page d'histoire, appuyez sur la touche étoile de votre téléphone.
RDB3_14_07_X_01
Jean de Dunois attend donc l'arrivée de Jeanne d'arc qui doit amener aussi des vivres.
Bruits de plusieurs cavaliers arrivant au galop
Les voilà !
Voix de Dunois, assez grave et affirmée
Comment le Dauphin a t il pu nous envoyer une femme.... ? Apparemment, ils lui ont appris à monter à cheval.

Ah ah ah !
voix de Jeanne d'Arc
-C'est vous le Bâtard d'Orléans ?
Voix de Dunois
- Oui et je suis ravi de vous voir enfin.
- Où sont les Anglais ?
-Ils sont partout. Où sont les vivres ?
-Je les précède. Est-ce vous qui avez donné l'avis de me faire passer par ce côté de la rivière ?
- Oui, c'était le parti le plus sûr.
- En Nom Dieu, le parti de Notre Seigneur est plus sûr que le vôtre, car je vous amène le meilleur secours qui ait jamais été envoyé à qui que ce soit, c'est le secours du Roi des Cieux ! Veuillez me mener de l'autre côté de la rive.
Voix de Dunois criant.
Attendeeeeeeeez Attendeeeeeeeeeez
RDB2_14_08_X_XX
Si la première rencontre est assez froide entre les deux guerriers, ils vont vite apprendre à se connaître. Jean de Dunois et Jeanne d'Arc deviendront de vrais compagnons d'armes et finiront par triompher des anglais qui se retirent de d'Orléans
RDB2_14_09_X_XX
Pendant votre visite de Chateaudun, n'hésitez pas à vous balader dans la vieille ville autour du château. En 1723, un gigantesque incendie a détruit le faubourg St Valérien et la majeure partie de la ville. Seule la rue Saint Lubin, ancienne artère principale a été épargnée. Aujourd'hui, en vous y promenant, vous aurez la sensation de vivre pendant quelques minutes au Moyen Age.
RDB2_14_10_1_XX
Châteaudun, abrite aussi un musée des beaux Arts. Il renferme de vrais trésors, dont une collection égyptienne remarquable, et une collection ornithologique peu commune.
Pour écouter Sophie Bruniau, conservateur du musée, parler de ses collections, appuyez sur la touche Etoile de votre téléphone.
RDB3_14_10_X_01
Itv Sophie Bruniau
- " C'est une collection qu'on a acquise au fur et à mesure des la fin du 19ème siècle grâce à un archéologue de Chateaudun, Emile Amélino. Il a fait des recherches à Abidos et il a découvert les premières tombes royales. Il a ramené l'ensemble de la collection que l'on peut voir à Chateaudun et le reste il l'a vendu à Drouot à Paris au musée du Louvre, Berlin, Bruxelles et Londres.
- Qu'est ce qu'on peut voir ici ?
- Ce sont surtout des objets qui sortent de la préhistoire, des objets en albâtre. Des objets qui étaient en fait près du mort dans la tombe royale. Puis des momies plus récentes jusqu'au bijoux funéraires. Y'a deux momies, une momie de femme et une momie d'enfant.
Ce musée détient aussi une collection ornithologique peu commune...
- C'est unique en Europe ! Les oiseaux sont en montage tableaux On a à peu prés 2100 oiseaux. C'est le marquis de Taragon qui les a fait lui même, qui a naturalisé les oiseaux, qui les a mis en position, qui les a groupé soit par famille, soit par couleur, et c'est vraiment unique.
Retrouvez le musée des Beaux Arts de Châteaudun en remontant la rue de Luynes derrière vous et après la place St André, tournez à gauche
RDB2_14_11_1_XX
Bien, si vous souhaitez connaître les informations de guidage pour vous rendre à Bonneval, la prochaine étape de votre visite guidée, appuyez sur la touche étoile de votre téléphone... C'est à vous !
RDB3_14_11_X_01
Sortez de la ville en prenant la direction de Chartres. Vous emprunterez la
nationale 10. Puis sortez à Bonneval par la départementale 17.
Dans Bonneval, juste avant l'église, tournez à droite dans la rue des Fosses St Jacques. Garez vous au parking. Et installez vous au bord de l'eau à côté du pont juste en face de la maison du cheval Blanc.
RDB2_14_12_X_XX
Merci de continuer votre visite de la route du blé avec Allovisit, nous attendons votre prochain appel.
Retour haut de page