Route des sapins du Haut-Bugey >

Les métiers du bois

Version mobile

Les métiers du bois

Les métiers du bois ? Rien de tel qu'une visite du Centre de formation de Cormaranche pour les connaître !

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Ouh là, ça s'active par ici ! Allons voir de plus près... A l'école du bois de Cormaranche, les élèves ne font pas que de la théorie. Au contraire, ici on pratique et on apprend toutes les ficelles du métier...
- Moi, je connaissais pas la scierie puis je suis arrivé là par hasard et ça m'a plu. C'est un beau matériau, j'aime bien.
- Je vais poursuivre là-dedans après le bac pro et puis pourquoi pas devenir scieur et bouger un peu, être polyvalent dans la scierie.
Et oui, travailler le bois, ce n'est pas que couper des planches ou fabriquer des tables. Nos apprentis ont choisi une voie bien plus variée qu'on ne le croit. Il n'y a qu'à écouter leur directrice, Madame Mahamat...
Dans une scierie il y a des tas de métiers très divers, donc ils vont pouvoir aller travailler sur un parc à grumes, gérer les approvisionnements, voire être aussi commis forestier - aller dans les forêts repérer les coupes que l'entreprise achète ; s'occuper de tout l'affûtage ; conduire des séchoirs, être technico-commerciaux puisqu'on a besoin de beaucoup beaucoup de personnes avec des profils très divers en 1ère transformation du bois.
Il paraît même que le secteur représente plus de 7000 emplois, rien que dans l'Ain ! D'ailleurs, une fois sortis de l'école, on les retrouve où nos apprentis ?
Donc ils vont travailler dans les scieries - généralement à proximité puisque la demande est très forte - moi, j'ai 7 à 10 places par élève à la sortie, soit en tant que conducteur de machine, gestionnaire des appros, affûteur... Les affûteurs sont très recherchés, dans la France entière. J'ai d'ailleurs des demandes d'emplois qui émanent des pays limitrophes, de la Suisse et de la Belgique !
Ca veut dire que leur avenir dans la scierie est assuré ?
Tout à fait ! C'est le 1er maillon de la filière, le bois on l'utilise de plus en plus dans la construction. C'est le matériau naturel d'avenir, donc c'est un secteur extrêmement porteur qui exporte. On a des entreprises extrêmement dynamiques dans l'Ain, parmi les plus grandes scieries de France.
Vous voyez, le bois voit bien plus loin que le bout de ses branches ! Allez, on les laisse travailler ... Et si vous voulez en savoir plus, la " maison du bois " vous fournira toutes les informations nécessaires...
Retour haut de page