Roubaix : imaginer l'ancienne Capitale industrielle >

Musée Ensait - La Piscine

Version mobile
English

Musée Ensait - La Piscine

L'ensait ou école nationale supérieure des arts et industries textiles ouvre ses portes en 1889.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Nous sommes sur l'esplanade devant le musée.
La gare est au bout de la rue Jean Lebas.
Au 19 ème siècle, les industriels veulent se donner les moyens de conquérir le monde. Ils souhaitent remplacer leur gare qui est minuscule. Pour faire pression sur la compagnie des chemins de fer, ils n'hésitent pas à percer la rue, avant même la construction de la nouvelle gare.
Sur la rue, derrière les arbres, c'est le bâtiment de l'ensait : l'école nationale supérieure des arts et industries textiles. On ne s'en rend pas compte ici, mais son architecte qui était grand prix de Rome a réalisé une véritable prouesse technique. La structure utilise le métal et le verre ! En 1889 ! Au même moment une autre construction métallique fait scandale : la tour Eiffel.
Derrière ces murs aujourd'hui, le textile est une discipline du futur. Les ingénieurs et chercheurs de l'école travaillent sur les textiles de demain.
Ce bâtiment abrite le musée de Roubaix jusqu'en 1940.
Derrière le mur de brique de l'ancienne usine Hannart, qui abritait à une époque les Trois Suisse, est le nouveau musée d'art et d'industrie de la ville, celui que tout le monde appelle la piscine.
Il a ouvert en octobre 2001. Il est installé dans la célèbre piscine de Roubaix.
Son architecture comme ses collections en font un lieu unique. Mais l'histoire de ce musée est mouvementée.
La piscine, construite dans les années 30 est un chef d'oeuvre art déco construit par Albert Baert, architecte lillois. Son cahier des charges est clair : " Réaliser la plus belle piscine de France "
Il réalise un vrai temple dédié au corps, à l'hygiène et au sport. Ses plans reprennent ceux d'une abbaye avec sa grande nef, ses vitraux au soleil levant et au couchant. Certains aspects du bâtiment font aussi référence à l'architecture maçonnique.
L'équipement est à la pointe de la modernité : Assainissement des eaux, salles de musculation, salles de bains. Le succès de la piscine est énorme : 400 000 à 500 000 visiteurs par an
Ici, des générations de roubaisiens se côtoient, toutes classes confondues.
La piscine a été rénovée par Jean-Paul Philippon, l'architecte qui a aussi transformé la gare d'Orsay en musée.
Retour haut de page