Roubaix : imaginer l'ancienne Capitale industrielle

Version mobile
English
  • Place de la Liberté

    1. Place de la L...

  • Grand'Place

    2. Grand'Place

  • Musée Ensait - La Piscine

    3. Musée Ensait...

  • Palais de justice

    4. Palais de jus...

  • Usine Roussel Colisée

    5. Usine Roussel...

  • Rang des Drapiers

    6. Rang des Drap...

  • Motte Bossus

    7. Motte Bossus

  • La Condition Publique

    8. La Condition ...

x

Une deuxième vie, de fil en aiguille

La ville aux 1000 cheminées... qui ne fument plus ! Roubaix a été brutalement abandonnée au tournant des années 70 par l'industrie textile qui avait fait sa richesse. Depuis, la ville s'est réinventée autour de ce patrimoine si particulier. Pari gagné.

, Des machines, des usines, de la grisaille... Avouez-le, quand on n'y a jamais mis les pieds, c'est la première idée qu'on se fait de Roubaix. Erreur. A l'inverse de ce que vous pensiez, vous allez découvrir une toute autre réalité en parcourant

Le saviez vous ?

Congés Payés, Habitations Bon Marché, semaine de travail à 40h.... C'est à Roubaix que sont nées de nombreuses avancées sociales pour le monde ouvrier.   
la cité nordiste. L'ancienne capitale du textile du XIXème siècle a astucieusement " recyclé " ses équipements industriels. La preuve : Roubaix a obtenu le label " ville d'art et d'histoire ". Quelques exemples de belles réussites : l'ancien atelier de tissage Roussel    héberge aujourd'hui des bureaux et des studios de danse ; l'usine Motte-Bossu abrite le Centre des Archives du Monde du Travail. Le canal de Roubaix ne sert plus à approvisionner les usines mais offre aux promeneurs une belle balade au bord de l'eau. La justice a trouvé son palais    dans l'ancienne demeure d'un riche industriel qui avait fait fortune dans le ruban. Enfin, on a même transformé la piscine des années 1930 en musée . Unique ! Et la véritable prouesse, c'est que la ville n'y a perdu son âme. On sent toujours flotter la présence ouvrière qui a fait le XIXème siècle.

[ Accès à la carte Accès à la carte ]

Le chiffre / La date

1469 : C'est à cette date que Charles Quint autorise la production de textile à Roubaix et lance le développement de la ville.
Version mobile
English
Retour haut de page

Photo de gauche : Le musée d'art et d'industrie 'La Piscine' de Roubaix
Par Nicolas von Kospoth (Triggerhappy) (Travail personnel) [CC-BY-SA-2.5], via Wikimedia Commons

Site partenaire Hotel Roubaix