La Roseraie du Val de Marne >

Le Pavillon Normand

Version mobile
English

Le Pavillon Normand

Bibliothèque et musée de la rose

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Vous êtes devant le pavillon normand, le seul bâtiment de la roseraie qui fait face au dôme.
C'est l'un des éléments fondateurs de l'architecture du lieu, puisqu'il définit l'axe de symétrie qui passe par le miroir d'eau.
Longtemps Jules Gravereaux s'en est servi comme cabinet de travail et laboratoire pour ses expérimentations... Imaginez-le derrière les vitres, concentré sur des étamines, armé de pollen.
Caroline Potez-Delpuech, est en charge des projets multimédia à la roseraie.
A l'époque de Jules Gravereaux, quand il travaillait sur ses hybridations de rugosa, il a utilisé cet endroit pour travailler notamment sur la distillation de l'essence de rose avec un alambic qu'il avait ramené de Bulgarie et donc tous ses travaux sur le parfum se sont faits dans ce cabinet de travail, ensuite il a utilisé cet espace pour ranger tous les objets qui avaient un rapport avec la rose et c'est comme ça qu'il a commencé sa collection, son musée de la rose en fait.
Rhodologue autodidacte, Jules Gravereaux voulait effectivement partager son savoir... sa roseraie il l'avait pensée comme un musée vivant à ciel ouvert, le pavillon normand lui servira d'écrin pour sa collection d'objets...
Au total il réunit près de 11 000 pièces venues du monde entier !
et des objets très variés, pas question pour lui de rester uniquement dans l'univers scientifique. Caroline Potez-Delpuech a eu l'occasion de les consulter :
par exemple il avait des partitions d'un opéra sur le thème de la rose et à côté de ça il avait des ouvrages très très très pointus de scientifiques sur le genre rosa, toutes les études qu'il a faites pour trouver les rosiers de la Malmaison par exemple.
...les rosiers que Joséphine avait plantés dans sa résidence de la Malmaison et que vous pouvez découvrir dans l'allée du même nom.
Mais revenons à ce fonds documentaire! C'est une incroyable ressource et l'un des fonds les plus consultés au niveau des archives départementales, à tel point que le conseil général du Val de Marne a décidé de le faire numériser. Caroline Potez-Delpuech:
Il y a d'une part tout le fichier Gravereaux. Le fichier Gravereaux c'est le petites fiches variétales qui ont été établies par jules graveleux lui même avec le descriptif du rosier mais il y a aussi toutes les publications comme le journal des roses qui était une publication du fin XIXe début XXe siècle organisée par des vrais amateurs des vrais passionnés de la rose qui reprenaient à chaque fois toutes les nouvelles variétés qui venaient de sortir, des articles plus scientifiques, des articles aussi : comment traiter telle maladie, telle maladie, bon c'est assez rigolo de voir maintenant avec le recul que les traitements ont changé par exemple.
Le Pavillon Normand a été réhabilité par le conseil général du Val de Marne en 2011 grâce au mécénat.
Venez donc y faire une pause gourmande pendant votre séjour au royaume des roses !
Retour haut de page