La Roseraie du Val de Marne >

L'allée des rosiers rugueux

Version mobile
English

L'allée des rosiers rugueux

Les cobayes de Jules Gravereaux

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Nous allons parcourir à présent l'allée des rosiers rugueux.
Ce sont ces grands arbustes touffus d'environ 1m50...
regardez attentivement leur feuillage... il est nervuré, gaufré... c'est de là que vient le nom du rosier... de cet aspect rugueux..
en tous cas ils ont l'air robuste !
on peut même dire que ce sont des rosiers à toute épreuve....
Ils sont tellement résistants qu'on va jusqu'à les planter sur les autoroutes, sur le terre-plein entre les voies..... ils résistent à la sécheresse, à la pollution, aux maladies.....
et ce sont ces qualités qui ont intéressé très tôt Jules Gravereaux....
Les rugosa lui ont servi de cobayes pour ses hybridations.... Caroline Potez-Delpuech, en charge des projets multimédia à la roseraie :
Jules Gravereaux a été amené à travailler beaucoup sur les rosiers rugosa, parce qu'il a été missionné en 1901 par le ministère de l'Agriculture pour étudier les roses à parfum de Bulgarie. En fait, le but de cette mission c'était de voir comment la France pouvait être un peu plus indépendante de la Bulgarie en terme d'importation d'essence de rose et de voir s'il y avait des possibilités de culture de roses à parfum en France. Et, donc, Jules Gravereaux, après cette mission, est revenu avec des idées et notamment travailler sur des hybrides de rugosa, trouver une variété qui présente l'avantage du parfum mais qui en même temps soit résistante et en même temps remontante....
un travail qui porte ses fruits... en 1901, il créé la " rose à parfum de l'Haÿ " avec le rosiériste Cochet-Cochet, qui a élaboré de son côté une variété voisine appelée " Roseraie de l'Haÿ "....
Une rose qui porte le nom de ce jardin ? Elle doit être magnifique ?
Voyons ce qu'en dit Charlotte Testu dans son livre "les Roses Anciennes ". Un ouvrage référence pour tous les passionnés de la reine des fleurs...
" Qui a vu un buisson de " Roseraie de l'Haÿ " en fleur ne l'oublie pas : elles sont à la fois si brillantes, si veloutées et si lumineuses lorsqu'en contre-jour, elles prennent la couleur et l'aspect translucide d'un vin de Bordeaux... "
Un vin de Bordeaux...hummm....un grand cru cette " roseraie de l'Haÿ " !!
A vous de vous faire votre propre idée....Vous trouverez " roseraie de l'Haÿ " sur la plate-bande à côté du puits... On dit aussi qu'elle varie du carmin au pourpre.
En tous cas, ces rosiers séduisent encore puisqu'ils sont toujours au commerce, depuis plus d'un siècle !
Retour haut de page