La Roseraie du Val de Marne >

L'allée des roses Thé

Version mobile
English

L'allée des roses Thé

Des filles du sud délicates et convoitées

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Nous voici devant l'allée des roses thé.
Elles ont pris place le long du mur d'enceinte de la roseraie, pour faire face au sud et bénéficier d'un maximum de chaleur.
Des rosiers qui sont dorlotés ici. Ils auraient pu figurer dans le jardin des roses horticoles anciennes, mais ils sont tellement fragiles qu'ils ont eu droit à un traitement de faveur : l'emplacement le plus chaud de la roseraie.
Le responsable du site, Stéphane Barth nous explique...
En cas de grand froid on est obligé d'abriter le pied, on recouvre les pieds de paille pour éviter que la souche gèle en fait et que ça reparte au printemps de la souche. A l'Haÿ on a environ 100-110 variétés de rosiers thé, ce qui est une belle collection pour l'Haÿ-les-Roses qui n'est pas la région de son climat.
Ces hybrides naturels de rosa odorata se plaisent beaucoup plus dans le sud... c'est donc un exploit de pouvoir en observer autant ici !
Comme le dit bien ce poème de Théophile Gautier:
La plus délicate des roses
Est, à coup sûr, la rose Thé.
Son bouton aux feuilles mi-closes
De carmin à peine est teinté.
Les roses thé semblent faire l'unanimité...
leur fleur turbinée séduit le plus grand nombre, leur parfum délicat enchante les narines et leur caractère remontant font d'elles des roses sollicitées...
C'est d'ailleurs cette grâce naturelle que les obtenteurs ont essayé d'importer sur d'autres variétés....elles ont donc donné naissance à de nombreux hybrides de thé, non?
C'est vrai. Ils ont été croisés d'abord avec des bourbons et des noisettes...
Résultat, en 1833, Adam sort de terre, c'est la première variété hybridée en Europe à partir de ces rosiers introduits en Angleterre au 19ème siècle.
Mais, au fait, pourquoi les appelle-t-on rose thé ?
Voyons si Stéphane Barth peut nous renseigner :
Les roses thé, c'est des rosiers qui ont été amenés au moment des voyages en bateau où on ramenait des épices et aussi des rosiers, donc il y a une petite histoire qui dit que quand on a déballé les balles de thé, les rosiers sentaient le thé donc on les a appelés les rosiers thé, il y a aussi une autre histoire qui serait surement plus vraisemblable : des rosiers qui ont été ramenés d'une pépinière dans la région de Canton en Chine dans la ville de Fa Ti. Ti, c'est " thé ", donc c'est ça qui lui aurait donné leur nom, il y a une autre hypothèse qu'on donne dans les anciens documents qui était que quand on froisse une feuille de rosier thé ça sente le thé, donc voilà chacun choisit ce qu'il préfère.
A vous de voir quelle version vous a convaincu !
Retour haut de page