Votre circuit
Rome
Le Colisée

Rome >

Le Colisée

Version mobile
Italien

Le Colisée

Le plus grand amphithéâtre de Rome. La plus célèbre arène du monde.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Le Colisée
" J'ai vu les fauves,
J'ai vu les prisonniers,
J'ai vu les combats,
J'ai vu...
Ce jour-là j'étais anxieux, j'ai pris mon casque, mes armes et j'ai traversé la ville. C'était la dernière fois, j'entendais la foule crier, ils m'attendaient, j'étais prêt, j'étais fier.
Je suis arrivé et lorsque je suis entré, j'ai vu passer devant mes yeux l'histoire du Colisée...

La première pierre posée sous l'empereur Vespasien en 70 après J.C, l'inauguration 10 ans plus tard par son fils Tito.
Le jour de l'inauguration l'amphithéâtre n'étais pas encore terminé, il lui manquait le dernier étage et le sous sol.
Pourtant, la fête a été grandiose. Quelques 100 jours de spectacles incessants et la mort de près de 2000 gladiateurs.
Le bâtiment ? Il a été levé dans l'énorme complexe du palais de Néron, la Maison Dorée.
Savez-vous pourquoi on l'a appelé colisée ?
Cela vient du mot " colosse ", une statue de 40 mètres de haut qui représentait Néron. Elle se trouvait à côté du grandiose édifice.
A l'intérieur, j'ai vu des combats d'animaux, des exécutions de prisonniers par des animaux, des combats de gladiateurs.
Les spectacles étaient très importants pour la société romaine. Les combats duraient toute la journée, d'abord les animaux : ours polaires, éléphants, tigres de l'Inde, rhinocéros... et quand les gladiateurs luttaient contre ces animaux, le spectacle était encore plus excitant. " Celui qui va mourir, te salue "
Et jusqu'à quand ? Je vous l'ai dit, ça a duré longtemps. Jusqu'à l'année 404, quand le christianisme a commencé, petit à petit, à freiner ces spectacles sanglants.
Le colisée était un énorme édifice elliptique de 189m de long sur 156 de large et 50m de haut.
Le terrain de jeu : l'arène, était une plateforme en bois couverte de sable. Au sous-sol, se cachait un complexe d'habitations et de passages dans lequel se trouvaient les gladiateurs, les prisonniers et les animaux.
L'ombre était assurée par un système de poulies déployant une toile de lin.
Les 50 000 spectateurs que pouvait accueillir le colisée y entraient par 80 entrées.
Et la façade... les arcs, les colonnes, les ordres de chaque étage : toscan, ionique, corinthien.
Le colisée est l'oeuvre la plus admirable de l'architecture romaine. ...
Sous l'empereur Macrin, un incendie cause des dégâts importants au Colysée et il souffre également les revers du temps.
Mais il est toujours le symbole de tout un empire.
Il représente l'ambition et le pouvoir d'une civilisation qui a voulu faire de Rome, le centre de l'univers
Ce jour-là, dans le plus majestueux monument de Rome, avec 50 000 personnes autour de moi j'ai tout vu...
J'ai vu les tigres,
J'ai vu la fureur,
J'ai vu mon sang sur le sol...
Retour haut de page