Rennes : capitale de Bretagne >

Place des Lices

Version mobile
Espagnol English Deutsch Italien

Place des Lices

Sous le règne des Ducs des Bretagne, c'est sur cette place que se déroulent les grands événements : les mariages, les baptêmes...

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Nous sommes place des Lices...
Place des Lices ?... "Lice", comme la fleur des Rois de France ?...
Voix féminine : Non. L. I. C. E !... Ce mot définit la barrière qui séparait les chevaliers lors des tournois !
Sous le règne des Ducs des Bretagne, c'est sur cette place que se déroulent les grands événements : les mariages, les baptêmes... Et toute occasion est bonne pour organiser des tournois.
Imaginez. Sur notre gauche, il y a les tribunes, dont celle des Ducs de Bretagne.
Rennaise : Pourquoi acclame-t-on si fort ce chevalier trapu ?...
Rennais : Es-tu bien ignorante, ma femme ? Sous l'armure, tu ne sais pas qui se cache ?
Rennaise : Non.
Rennais : C'est Bertrand !... Bertrand Du Guesclin qui est encore plus célèbre que le roi de France !...Tu connais sa devise : Le courage donne ce que la beauté refuse !...
Troubadour : " Le grand Du Guesclin ne cède jamais de terrains, Il défend son roi, il défend sa foi
Tous les baladins chantent son nom sur les chemins
De la liberté, il est le chevalier
Oyez c'est le chevalier !
Oye c'est le chevalier ! "
Il était une fois un enfant gros et laid né en Bretagne, au-dessus de Dinan.
Lorsqu'il grandit, il devint tout poilu et ses jambes trop courtes étaient mal tournées. Mais la Guerre de Cent ans le rendit célèbre car il résista fort aux Anglais dans son repaire, la forêt de Brocéliande.
Armé chevalier par le roi de France, il défendit de tout son coeur Rennes et la région de Bretagne. Ses victoires furent si nombreuses qu'il devint Connétable de France. Mais son coeur s'attendrit lorsqu'il épousa la belle Thiphaine Raguenelle, astrologue et fée !... Et tous deux s'installèrent dans leur logis sur le Mont-Saint-Michel !...
? partir du 17e siècle, les foires et les marchés se tiennent sur la place des Lices...
Premier marchand : Parchemin !... Admirez, achetez mes parchemins !... Madame, voyez leur texture ...
Riche cliente : C'est vrai qu'ils sont épais et lisses ... Mais ce sont les peaux et les étoffes qui m'intéressent...
Second marchand : Alors venez m' voir, Madame !... Tâtez la soie, le velours et ces brocards en provenance d'Europe du Nord !
Riche cliente : Toutes ces couleurs, ces senteurs... Elles m'étourdissent...
Second Marchand : C'est que notre bonne ville de Rennes est prospère
Riche cliente : Vos marchés sont toujours aussi denses ?...
Second Marchand : Aujourd'hui, c'est jour de foire, Madame !... Chaque année, on en a 7 sur la place... Et celle d'aujourd'hui, c'est la plus grande !... Celle d'avant l'hiver : la foire de Saint-Michel !...
C'est au 19e siècle qu'ont été bâties les deux halles que vous voyez aujourd'hui.
Avancez au centre de la place à hauteur des bâtiments des deux halles.
? droite...
La halle de la viande...
A gauche...
L'autre halle qui accueille aussi de nombreux rassemblements culturels et associatifs...
C'est ici que chaque samedi (se déroule) le plus important marché de Rennes, Rachel Gesbert, grand chef rennais raconte pourquoi il s'y approvisionne:
Non, ce qui nous motive, ce sont toutes ces préparations, ces présentations de légumes, présentations de fruits, toutes ces herbes. Le côté sauvage aussi : des petits mescluns, des petits légumes remis au jour. Ça, c'est super parce que vous avez des paysans qui font beaucoup d'efforts pour faire redécouvrir ces vieux légumes comme le pâtisson...
C'est quoi le pâtisson ?
Le pâtisson, c'est plutôt un légume d'hiver, on peut en faire des crèmes. Des crèmes de pâtisson, des pâtissons farcis, c'est une variété de citrouille.
Rachel Gesbert a accepté de nous livrer l'une de ses recettes ...
C'est minimum trois volailles, ça peut être du pigeon, du poulet de Janzé, ça peut être du canard... Et ces trois volailles sont travaillées sous forme de fricassées déglacées au cidre avec des lardons. Et le tout est cuit à l'étouffée. Et ça, on appelle ça la frigousse qui est une grande spécialité rennaise !
Regardez sur la gauche de la place.
Au n? 36, c'est l'Hôtel particulier du Molant. Cette demeure du 17e siècle qui abritait le maire de l'époque est construite en pierres...
... Un signe de richesse et de pouvoir dans la ville de bois !...
Au n? 26, l'hôtel particulier à pans de bois qui domine la place, c'est l'Hôtel du parlementaire de la Noue. Ses toits ressemblent à des coques de navires retournées. Vous savez pourquoi ?...
Parce qu'à l'époque les constructeurs de bateaux réalisaient aussi certaines habitations. Regardez bien, certaines ardoises ont même la forme d'écaille de poisson !...
Bien. Dirigeons-nous maintenant à la découverte des fameuses maisons à pans de bois, rescapées du terrible incendie qui décime la ville en 1720 !
Avancez entre les deux halles. Passez devant l'entrée du parking et prenez la rue de la Monnaie sur votre gauche. Tournez à droite rue Saint Guillaume. Là, arrêtez-vous au numéro 3.
Retour haut de page