Rencontres internationales photographiques d'Arles 2009 >

Jim Goldberg - Raised by wolves - çà me touche - Atelier de Mécanique

Version mobile
English

Jim Goldberg - Raised by wolves - çà me touche - Atelier de Mécanique

...par Jim Goldberg

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Atelier de mécanique
Raised by wolves - Jim Goldbeg
Jim Goldberg a consacré 10 ans de sa vie à ce travail documentaire.
10 ans à suivre de près l'errance de ces adolescents fugueurs de San Francisco et Los Angeles, " élevés par les loups ". Livrés à eux mêmes, ravagés par la violence urbaine, la drogue, mais habités comme tous les enfants par l'espoir. Jim Goldberg nous raconte cette histoire déchirante, son personnage principal, Tweaky Dave est mort et l'auteur lui-même n'est pas sorti indemne de cette expérience obsédante. Ce travail est enrichi de textes de ces jeunes en perdition, de photos de famille, d'objets personnels.
Jim Goldberg homme GB
C'est triste de voir les gens si jeunes souffrir autant, si seuls, si effrayés... sans leurs familles. C'était difficile pour moi de comprendre et c'est surement ce qui a rendu mon travail aussi passionné et explique mon désir de créer un travail puissant. Il y avait une telle injustice dans les vies de ces enfants. Ils étaient exclus, oubliés par la société. Trop de jeunes sont oubliés dans mon pays. Ce n'est pas facile d'être adolescent. J'en ai une maintenant et j'observe ses luttes, sa confusion, sa douleur et son exaltation. C'est une montagne Russe... trouver sa place, comment s'éloigner, être proche sans être proche, tomber amoureux. C'est beaucoup de choses. Je ne sais pas si tout ce temps passé avec les jeunes m'a permi d'être un meilleur père, mais en tout cas je connaissais quelques pièges. Quand on est jeune c'est bien d'avoir des rêves, de la beauté, de l'espoir. C'est ça être jeune et on espère qu'on réalisera ses rêves. Alors voir les jeunes dans les rues est douloureux et je voulais le montrer. J'incorpore autant de medias que nécessaire pour raconter l'histoire. Je les tire des archives collectées pendant ces projets...des objets, paperasse, dessins...ils viennent ajouter un autre niveau à l'experience. On m'a proposé d'en créer un film, mais c'était trop tôt. Je ne voulais pas polluer ce que j'avais déjà fait, avec un autre projet. Dix ans passés non-seulement avec des jeunes, mais aussi à développer et à écrire le livre. Mais les 7 ou 8 ans que j'ai passés avec les jeunes était la partie la plus difficile... beaucoup de récompenses par moment, mais final je me suis retrouvé épuisé par l'intensité d'un boulot 24h/24 et avec les jeunes qui m'appelaient à toute heure de la nuit avec des peurs, ivres, affamés ou défoncés car j'étais la seule personne qu'ils pouvaient appeler, pas leurs parents. Je venais juste d'avoir un bébé et j'étais obligé de partir quelques semaines passer du temps avec les sans-abris à Hollywood ou je travaillais intensément jusqu'à 3 ou 4 heure du matin sur le livre et l'expo. J'étais passionné, mais après un temps je savais que c'était le moment de passer à autre choses et j'en étais content.
Retour haut de page