Rencontres internationales photographiques d'Arles 2009 >

Antoine d'Agata - Death Agony - çà me touche - Atelier de Mécanique

Version mobile
English

Antoine d'Agata - Death Agony - çà me touche - Atelier de Mécanique

...par François Hebel

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Atelier de mécanique
Agonie - Antoine d'Agata
Dans le livre qu'il vient de terminer, " Agonie ", Antoine d'Agata cite Antonin Artaud. Entre le photographe et l'écrivain, il y a cette même mise en danger, cette insomnie permanente.
La nuit, c'est l'univers d'Antoine d'Agata, avec tout ce que cela comporte. Depuis plus de 15 ans son travail est nocturne, il documente cet univers obscur mais ce n'est pas du documentaire. C'est la trace d'un homme dans la pénombre, les lumières artificielles, une recherche existentielle. A New York il a connu Nan Goldin, aujourd'hui c'est elle qui l'invite à Arles. Ecoutez François Hébel le directeur artistique des Rencontres.
F Hébel homme FR
Retour haut de page