Les 10 incontournables >

La Porte de Mars

Version mobile
Espagnol English Néerlandais Deutsch Italien

La Porte de Mars

Symbole du prestige de Reims dans le monde romain

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
La Porte Mars.
Nous sommes à présent devant la porte Mars, vestige de l'époque gallo-romaine. Elle aurait été édifiée vers 200 après Jésus Christ.
Mais l'appellation de " porte " est un peu erronée car il s'agit en fait d'un arc monumental composé de trois arcades.
Quasiment un arc de " triomphe " situé à l'extrémité nord de Durocortorum.
Tentez d'imaginer la Reims gallo-romaine avec l'archéologue Régis Bontrond.

Cet arc enjambe la rue principale, qui est la rue nord-sud, qui s'appelle le Cardo dans une ville romaine, et donc elle symbolise l'entrée réellement dans le centre, dans le coeur de la ville. C'est vraiment un monument de prestige pour annoncer qu'on arrive dans le coeur de la ville.
Avec ses 13 mètres de haut et ses 33 mètres de long , on dit que c'était le plus grand arc au nord de Rome. Durocortorum est alors la capitale de la gaule belge.
Un édifice qui recèle de petits trésors.
Jetez un coup d'oeil sous ses voûtes.
Vous voyez cette moissonneuse sous l'arcade centrale ? Il y avait aussi des médaillons représentants des laboureurs, des vendangeurs. Ces différentes scènes agricoles rythment l'année, il s'agit donc d'un calendrier.
De part et d'autre, dans les arcades latérales : la louve qui allaite Remus et Romulus, et aussi Léda séduite par le cygne, c'est-à-dire par Jupiter.
Et cette porte est dédiée au dieu Mars, logique c'est le père de Rémus et de Romulus !
Pas si logique que ça. Explications de Régis Bontrond.
Alors on imagine qu'il y avait, qu'il pouvait y avoir, à proximité, un temple au dieu Mars ou éventuellement une évocation de Mars dessus, mais en réalité on n'en a pas de preuve directe. Après, les noms des portes peuvent avoir évolué dans le temps, peuvent avoir été donnés par forcément à l'époque antique mais plus tardivement, donc ça ne signifie pas forcément qu'il était dédié à Mars.
Il y avait d'ailleurs d'autres portes, aux points cardinaux. Mais sur les quatre, il ne reste que celle-ci et des vestiges de la porte basée au sud de la ville.
Elles ont été incluses dans des remparts à la fin du 4ème siècle.
On n'a redécouvert la porte Mars qu'au 16ème siècle.
Et si cet arc a traversé deux millénaires, c'est grâce à Prosper Mérimée, alors inspecteur des Monuments Historiques. Il a milité pour sa préservation.
Avant de poursuivre votre balade, faites un tour dans les Promenades, ce grand parc devant vous. Elles ont été aménagées au 18ème siècle, on était donc à l'époque à l'extérieur des fortifications.
On ne craignait plus les invasions !
Non, bien au contraire. On venait ici avec plaisir, à tel point qu'il fallut instituer des règles de savoir vivre. Les ancêtres de nos arrêtés municipaux. Il était par exemple interdit de se promener en robe de chambre !
Tenue correcte exigée. C'est toujours le cas aujourd'hui !
Retour haut de page