Les 10 incontournables >

La bibliothèque Carnegie

Version mobile
Espagnol English Néerlandais Deutsch Italien

La bibliothèque Carnegie

Ecrin Art déco pour ouvrages d'exception

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
La bibliothèque Carnegie.
Vous voici devant la bibliothèque Carnegie, du nom d'Andrew Carnegie dont vous voyez le buste dans l'allée.
Ce généreux mécène Américain a aidé à reconstruire des bâtiments emblématiques de Reims après les ravages de la Première guerre Mondiale. Cette bibliothèque lui rend hommage.
Un hommage dans le pure style Art déco, signé de l'architecte rémois Max Sainsaulieu.
On va peut-être trouver un livre dans la bibliothèque qui nous aide un peu sur l'art déco ?
Pas besoin : ordre, couleur, géométrie. C'est ce qu'il faut retenir.
Regardez le péristyle d'entrée. Il est octogonal et décoré de mosaïques aux motifs géométriques.
Des rectangles, des losanges visibles également sur le portique et ses grilles en fer forgé.
C'est tellement représentatif de l'Art Déco que la façade a obtenu la médaille d'or de l'Exposition Internationale des Arts Décoratifs et Industriels de Paris en 1925.
J'ai hâte de pousser la porte pour voir ce qui nous attend à l'intérieur.
Le lustre du hall de Jacques Simon est un chef d'oeuvre : on appelle ça une lanterne en pendentif. On va y retrouver Frédéric, l'un des employés de la bibliothèque.
Au quotidien on lève encore les yeux, on regarde encore des détails architecturaux, on se fait des remarques sur tout ce qui est marbre dans le hall, c'est vraiment encore des découvertes aussi pour nous, de l'étonnement...
et l'étonnement se poursuit quand Frédéric met la main sur des incunables qu'il est chargé de numériser.
Quand vous tombez sur des manuscrits ou des enluminures donc des choses qui ont été peintes à la main, c'est des documents uniques, on se sent fiers et puis un peu privilégiés, ouais.
Un sentiment partagé par ce jeune chercheur de l'université de Reims. Il est plongé dans le Courrier de la Champagne, un journal publié dès le 19e siècle.
Et à Carnegie tout est fait pour l'aider à remonter le temps.
ça joue beaucoup, l'atmosphère, on a l'impression d'être dans une bibliothèque fin 19e.
Rejoignons Sabine Maffre, la conservatrice, dans la salle du catalogue et son immense meuble en bois.
Alors là on ouvre un tiroir intitulé "médecine généraliste - personnel médical"
C'est un témoignage de l'ancien système de classification avec justement tout ce mobilier et ces petits tiroirs qui contiennent des centaines et des centaines de fiches papier avec tous les ouvrages répertoriés.
Du sol au plafond, cette bibliothèque regorge de pépites !
Retour haut de page