L'Art déco dans la ville de Reims >

La bibliothèque Carnegie

Version mobile
Espagnol English Néerlandais Deutsch Italien

La bibliothèque Carnegie

Le joyau Art déco de Reims, son hall, sa salle de lecture, son hémicycle.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Ici à Reims, on dit la bibliothèque Carné...JI !
La façade de cette bibliothèque, assez dépouillée, imite celle d'un temple grec, ici un temple du savoir auquel on accède après avoir gravi quelques marches...tout un symbole ...Le modèle de ce péristyle d'entrée avec ses mosaïques, sa somptueuse porte en fer forgé ajourée (oeuvre de Schwartz-Hautmont) est présenté lors de l'exposition de 1925. Cet ensemble remporte une médaille d'or au plan international : le chef-d'oeuvre Art-déco absolu à Reims...
Remarquez de part et d'autre de cette entrée, l'emblème du drapeau américain et le blason de Reims qui résume l'histoire de cette réalisation exceptionnelle :
Elle est réalisée grâce à une dotation de la fondation Carnegie pour la Paix Internationale, par l'architecte rémois Max Sainsaulieu. Elle est inaugurée en 1928.
C'est le buste d'Andrew Carnegie qui nous accueille dans l'allée extérieure.
La fondation pour la paix internationale créée par cet industriel et philanthrope américain finance les bibliothèques de 4 villes sinistrées par la Grande Guerre : Fargniers dans l'Aisne, Louvain en Belgique, Belgrade et Reims !
Sabine Maffre, conservateur responsable de la bibliothèque Carnegie et des collections patrimoniales de la bibliothèque municipale de Reims, nous attend dans le hall. Première impression : la sidération due à la magnificence ambiante !
Oui, c'est un lieu extrêmement luxueux, fastueux ne serait-ce que par l'utilisation de matériaux très nobles comme le marbre vert de la petite île grecque de Tinos et l'onyx blond d'Algérie qui revêt non seulement le sol mais aussi les murs. Et les murs sont en plus ornés d'une vingtaine de magnifiques mosaïques dont certaines - et vous pourrez vous amuser à les chercher ! - représentent un bibliothécaire, une allusion ludique à notre métier, et aussi à l'activité phare de notre région : la viticulture.
Regardez la déco de la coupole avec sa multitude de bulles !
Cette coupole est absolument magnifique. Elle est décorée de cercles entrelacés qui souvent, aux yeux des visiteurs, évoquent le côté pétillant du champagne, mais qui en fait symbolisent la végétation luxuriante du paradis puisqu'ici nous sommes au coeur de l'Eden de la connaissance.
Impossible de ne pas remarquer le bijou du hall : son lustre pendentif !
Ce très beau lustre qui est dû au célèbre maître verrier rémois Jacques Simon qui l'a réalisé exprès pour la bibliothèque dans les années 20, et qui est emblématique de l'Art déco avec une utilisation de lignes géométriques, un chatoiement des couleurs et un jeu de ruissellement produit par les perles de verre utilisées qui se reflétaient à l'origine dans la fontaine en bas qui était en eau.
Sabine Maffre nous entraîne dans la salle de lecture située à droite du hall.

La verrière zénithale est due à Jacques Gruber, maître verrier originaire de Nancy, qui représente un livre ouvert avec les armes de la ville de Reims. Et c'est ce même Jacques Gruber qui a réalisé les verrières latérales de la salle de lecture aux motifs figuratifs. Souvent, on y voit des cravates, mais en fait, cela représente des abeilles pour évoquer le côté studieux de la bibliothèque.
Chut ; ici le silence est de rigueur !
Et quand vous serez dehors, admirez le magasin de livres en forme d'hémicycle. Il est situé à l'arrière du bâtiment et orné de patronymes connus de natifs de la région. Parmi eux, Colbert, ministre de Louis 14 mais aussi Jean de La Fontaine...
Retour haut de page