Redon >

Les Maisons à pans de bois

Version mobile
English

Les Maisons à pans de bois

Les Maisons à pans de bois

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Vous êtes dans la Grande Rue face aux maisons numérotées 20 et 22
< Au fil des siècles la commune a su conserver son patrimoine originel. Redon a préservé près d'une vingtaine de maisons à pans de bois des 16e,17e et 18è siècles. > >
Kristine Allard de la maison du tourisme du Pays de Redon
BOB 9 A
Ces deux magnifiques maisons très bien restaurées sont les plus anciennes que possède la Grand rue. Donc ici on a deux maisons en pans de bois qu'on appelle à encorbellement.
Alors ces maisons en pans de bois qui sont médiévales ont en fait toujours pratiquement le même aspect, à quelques détails près, de ce qu'elles pouvaient être à l'origine. Au rez-de chaussée on a le commerçant et sa boutique,et puis on a un et deux étages qui surplombent ces maisons.
Quand on regarde ces maisons, souvent on dit : " elles penchent, elles vont tomber !" Alors il faut expliquer aussi que c'est une ossature bois. Donc depuis des siècles le bois a bougé, bien évidemment, mais elles ne sont pas prêtes de tomber, ça c'est certain !
Celle qui est juste devant nous avec son bois, couleur naturelle, et celle qui est juste à côté est peinte en un rouge ocre et il faut se dire que au Moyen Age, les maisons étaient peintes comme ça, de couleur assez vives en général. D'une part c'était beaucoup plus gai. Ça permettait aussi de distinguer les maisons les unes des autres parce que les numéros n'existaient pas. Donc grâce aux couleurs on pouvait un peu déterminer la profession des habitants et puis, il y avait les enseignes etc. qui permettaient cette distinction des maisons les unes des autres.
Ces maisons devant nous sont à encorbellement et en prenant cette Grand rue, en levant la tête, on peut remarquer d'autres styles de maison en pans de bois un petit peu plus récentes, XVIIe/XVIIIe, où là on a une façade qui est toute plate. On n'a pas ce décroché que l'on avait à l'époque médiévale... Avec des couleurs aussi complètement différentes. En regardant on peut voir des murs qui encadrent ces maisons donc ça c'était un système qui a été très efficace parce que la plupart des maisons en pans de bois ont disparu : les incendies, l'urbanisation plus tard, mais les incendies ont été une cause très importante de leur disparition. La pierre ne brûlant pas, ça préservait effectivement les maisons les unes des autres. Parce qu'en général au Moyen Age elles étaient toutes collées les unes aux autres. Quand il y en a une qui prenait feu les voisines avaient le droit aussi à tomber en cendres. >
Pour poursuivre la visite... Continuez la Grande rue jusqu'à la place de la Duchesse Anne
Retour haut de page