Canal de Brest à Nantes - de l'île aux Pies à Guenrouët >

Redon

Version mobile

Redon

De Nantes, Brest, Lorient ou Saint-Malo... Tous les bateaux passent par Redon !

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
De Nantes, Brest, Lorient ou Saint-Malo...
Tous les bateaux passent par Redon !
Un nouveau membre d'équipage navigue à présent sur l'Aurore... Né à bord, comme la plupart des enfants de mariniers, Loïg apprendra très tôt le métier. En attendant, Ann aide Marthe et Pierrick guide la jument sur le halage en approchant la " ville aux marrons ".
Aborder Redon par le canal, c'est d'abord traverser les marais. De ce désert, que troublent seulement le cri des hérons et le vol des foulques, émergent quelques clochers, comme des amers. Puis le silence de la plaine fait place à l'agitation de ce port qui fut longtemps l'un des plus actifs de haute Bretagne.
Porte maritime de Rennes, la ville fondée autour de l'Abbaye de Conwoïon se trouve à la croisée des deux principales voies d'eau de la région : le canal de Nantes à Brest et celui reliant la Manche à l'océan, par la Rance, l'Ille et la Vilaine.
Ville carrefour, cité marchande, Redon vécut jusqu'au siècle dernier au rythme des marées qui poussaient vers ses quais le sel de Guérande, les vins de Nantes et les trésors d'Outre Mer.
Pierrick demande depuis le bord :
Ce sont des mâts là-bas ?
Oui ! Les trois-mâts viennent jusqu'ici avec le flot... Certains arrivent de très loin ! Un marin m'a raconté qu'autrefois, la Compagnie des Indes avait des bureaux ici. Du grain, du vin, des épices, de la toile, du bois, des bestiaux, de la poterie, des ardoises pour Rennes ! Tout passe par ici. Maintenant que les canaux sont ouverts, et le bassin à flot aussi, les chalands emmènent les marchandises encore plus loin. Quand je te disais que nous arrivions dans un port de mer !
Ça me fait penser aux Terre-Neuvas... J'aurais tellement aimé partir avec eux !
Il y a quelques années, tu aurais pu ! Un armateur de Redon envoyait des bateaux à Terre-Neuve...
Ann s'exclame :
Drôle de pont ! Qu'est-ce que c'est ?
Ha ! ça doit être le nouveau pont pour le Marc'h du, le cheval de fer ! Des gars de Nantes m'en ont parlé ! Il tourne, à ce qu'il paraît !
Le pont tournant, inauguré en 1885, relie par une voie spéciale la gare de marchandises au bassin à flot... Une innovation essentielle pour l'essor de cette ville " maritime " célèbre pour sa situation stratégique et... pour un vieux fait d'arme qui marqua l'histoire de France.
C'était en 845. Louis Le Débonnaire venait de mourir. Nominoë, le comte de Vannes, se considéra aussitôt libéré du serment d'allégeance qui le liait à l'empereur des Francs... Quand le successeur de Louis, Charles Le Chauve, revint pour asseoir son pouvoir en Bretagne, les troupes de Nominoë l'attendaient. Le considérant comme un envahisseur, elles lui livrèrent bataille.
Montés sur de petits chevaux et connaissant parfaitement les marais, les Bretons défirent les soldats Francs. Charles le Chauve s'enfuit et la Bretagne devint indépendante. Conwoïon, Abbé de Redon, couronna aussitôt Nominoë, premier " roi des Bretons ". Il demeure, pour beaucoup, le " Tad ar Vro ", le " père de la patrie " bretonne...
Retour haut de page