Confidence de marinier : " Le Mistral ? En 27 ans, il a passé 100 000 écluses et il a fait 400 000 kms. "


Passé maritime, mais poisson de rivière au menu. Je me suis régalé des pêches des alentours. Testez-les !

Florence Maître

Redon

Version mobile
English
  • Maison du Tourisme

    1. Maison du Tou...

  • Anciens remparts et mairie

    2. Anciens rempa...

  • Abbaye Saint-Sauveur

    3. Abbaye Saint-...

  • 4. Cloître de l'...

  • Quai Saint Jacques

    5. Quai Saint Ja...

  • L'ancien port maritime

    6. L'ancien port...

  • 7. Le bassin à f...

  • Carrefour des voies navigables

    8. Carrefour des...

  • 9. Les Maisons à...

  • La Bogue d'Or - Place de la Duchesse Anne

    10. La Bogue d'O...

x

Histoires d'eau

Redon vit sur l'eau. Il faut dire qu'elle est plutôt bien placée : à la confluence de deux rivières. Une position idéale pour développer le commerce... sur l'eau bien sûr !

A Redon, on a longtemps vécu au rythme de la mer. Non, ce n'est pas une blague. Nous sommes à 42 kilomètres de la plage, mais ici, l'estuaire de la Vilaine ressent les effets des marées de l'Océan Atlantique. Et les bateaux remontent du littoral jusqu'au

Rencontre avec...

Un pèlerin pas catholique ! Il est allé à Compostelle sans intention religieuse.   
port de Redon.   . Des ponts, des passerelles, des écluses, à Redon on joue avec l'eau depuis des décennies. Redon est surtout un vrai carrefour de voies navigables : la Vilaine, qui arrive de Rennes, y rencontre l'Oust et le canal de Brest à Nantes. Mariniers, éclusiers, armateurs, chantiers navals ont fait la vie de Redon, où passé rime vraiment avec naviguer ! Même l'abbaye Saint Sauveur était ravitaillée par voie d'eau.    D'ailleurs, cette abbaye servait d'étape aux pèlerins qui arrivaient, eux aussi... en bateau ! Hé oui, c'est une tradition peu connue mais en Bretagne, le pèlerinage vers Saint-Jacques de Compostelle se faisait aussi en bateau. Aujourd'hui, la Vilaine et le canal offrent de quoi faire de belles balades à pied, à cheval ou à vélo sur les chemins de halage. Ces voies navigables feront aussi votre bonheur si vous aimez voguer. Vous en doutez ? Demandez aux touristes qui coulent des jours heureux sur leurs péniches... au fil de l'eau !

[ Accès à la carte Accès à la carte ]

Le chiffre / La date

48 ans : durée nécessaire pour construire le canal de Brest à Nantes   
Version mobile
English
Retour haut de page

Photo de gauche : Cloître de l'Abbaye Saint-Sauveur de Redon
Par Pymouss (Travail personnel) [GFDL], via Wikimedia Commons