Quimperlé >

Le pont Lovignon

Version mobile
English Deutsch

Le pont Lovignon

Quimperlé est une cité de confluence. D'ailleurs, kemper veut dire... confluent en breton !

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Nous sommes au milieu du pont Lovignon du côté de la statue de bronze.
Musique bretonne BAGAD BRO de Quimperlé
Lors d'un voyage en Bretagne, Gustave Flaubert écrit :
Il semble que Quimperlé n'est venu au monde que pour être un sujet d'aquarelle.
S'est-il attardé sur ce pont du 15e siècle pour savourer le charme qui a inspiré de nombreux artistes parmi lesquels le poète et romancier Max Jacob ou encore le peintre Fritz Thaulow, beau-frère de Paul Gauguin ? ...
Quimperlé est une cité de confluence. D'ailleurs, kemper* veut dire... confluent en breton !
La ville est située entre les rivières de l'Ellé et de l'Isole qui se rejoignent pour former la Laïta, une rivière maritime particulièrement sujette aux fluctuations des marées.>
Regardez à votre droite la statue de bronze. Vous vous demandez sans doute qui elle représente ?...
Eh bien, il s'agit de Théodore Hersart de la Villemarqué, le pionnier de la littérature orale en France, né à Quimperlé. En 1839, il écrit Barzaz breiz, un recueil de chants populaires bretons qui assoit sa notoriété en France et en Europe. Ce fameux ouvrage lui vaut même un fauteuil à l'Institut de France !
Lors de la dernière grande crue en décembre 2000, les eaux de la Laïta sont montées jusqu'au menton de Théodore ! Même si depuis, des travaux ont été entrepris pour favoriser l'écoulement des eaux, celles-ci demeurent incontrôlables lorsque se conjuguent de fortes pluies, le vent du sud et la marée montante.
Musique bretonne BAGAD BRO de Quimperlé
Regardez en direction de la place Lovignon sur votre droite...
A l'époque gallo-romaine, ce quartier de Quimperlé se construit sur des marais. Savez que vignon signifie marécage en gaulois comme Avignon ?
Au fil des siècles, la place Lovignon devient très populaire. Elle accueille des lavandières agenouillées sur les degrés (les grandes marches) qui descendent dans l'eau. Ici, leur bavardage se mêle aux cris des enfants qui se baignent...
Ambiance jeux d'enfants mêlées à des paroles de femme
Un pêcheur : Eh les gamins, arrêtez votre vacarme ! Vous allez faire peur aux saumons !
Autrefois, il était possible de pêcher à Quimperlé jusqu'à... 8000 saumons par an !
Le droit de pêche était alors jalousement conservé par les moines de l'abbaye Sainte Croix.
Aujourd'hui, le saumon est de retour dans la rivière de l'Ellé où sa pêche n'est autorisée que quelques mois par an.
En 2008, l'Organisation mondiale de Protection de la Nature a classé l'Ellé comme la première rivière sauvage de l'Ouest !
Musique bretonne BAGAD BRO de Quimperlé
Qui dit rivière, dit pont !
Des 4 ponts en pierre conservés en basse ville, vous êtes sur le plus célèbre. Il représente l'unique passage entre le pays de Vannes et celui de Quimper.
Et il a eu plusieurs rendez-vous avec l'Histoire de France :
Anne de Bretagne le franchit lors de son dernier tour du Duché en 1505 ;
Pendant les Guerres de Religions, les troupes favorables à Henri IV le traversent pour s'emparer de la ville ;
Et en 1746, il ne résiste pas à la violence d'une crue qui emporte 4 arches. Elles sont alors remplacées par les deux grandes arches et les puissants éperons que vous pouvez voir encore aujourd'hui.
Le remploi des pierres et sa forme en dos d'âne donnent beaucoup de charme à ce petit pont ! Prenez le temps d'y rêver...
Merci de continuer votre visite. A bientôt.
Retour haut de page