Votre circuit
Québec
A Québec, la belle province n'en finit plus de jouer de tous ses accents...


Evitez l'air ébahi si on vous dit de " parquer votre char ". On vous demande simplement de garer votre voiture.

Anne Recoules

Québec : La musique au fil des rues

Version mobile
  • Québec

    1. Québec

x

Déambulations musicale

La ville de Québec se visite au son des chanteurs populaires, des fanfares et autres artisans du son. Laissez-vous guider à l'oreille...

Pom-pom-pom-pom... La caisse résonne dans la rue. Pom-pom-pom-pom... Le rythme est régulier. Une voix l'accompagne, dans une langue inconnue. L'homme qui chante est d'origine mohawk , rappelant aux passants que les Amérindiens

Incitations

In-con-tour-nable  : depuis 1968, le Festival d'été de Québec est l'événement phare de la musique. Plus de 300 spectacles, du rock à la chanson francophone, en passant par le jazz, la musique classique ou l'électro.
étaient à Québec bien avant eux. On s'éloigne. Le chant devient rumeur, puis souvenir... Dans le même temps, un autre air s'élève. Il vient d'un bar dans lequel une femme chante, emplissant la salle, la rue, de son timbre chaud et profond. Les tables remplies se font discrètes pour l'écouter religieusement. On quitte le bar. A nouveau, le chant devient rumeur, puis souvenir... Ah, mais je vois que ça y est, vous connaissez la chanson ! Les rues de Québec offrent une déambulation musicale permanente.    La fanfare, maintenant. Percussions, trompettes, trombones, flûtes,... C'est vivant, ça réveille et pour peu, on les suivrait. Mais notre balade n'est pas terminée. Dans une église, un orchestre répète une pièce classique. Dans un bar, un air populaire ... A Québec, vos oreilles seront votre meilleur guide. Ouvrez-les grand, très grand...

[ Accès à la carte Accès à la carte ]

Impressions

Quelle que soit saison, le Parc national de la Jacques Cartier est une grande bouffée d'oxygène à ½ heure de Québec ! 670 km² entre plateaux montagneux, forêts, vallées et rivières. L'été on y va retrouver un brin de tranquillité, et l'hiver le plaisir des blanches étendues.
Version mobile
Retour haut de page

Photo de gauche : Scupture-fontaine 'Eclatement II' de Charles Daudelin, devant la gare du Palais de Québec
Par Gilbert Bochenek (Travail personnel) [Public domain], via Wikimedia Commons