Pougues-les-Eaux : balade aux sources du thermalisme >

Le lavoir du Crot Galop

Version mobile

Le lavoir du Crot Galop

L'un des 5 lavoirs du village qui raconte toute une époque

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Le lavoir du Cros Galop.
C'est l'un des cinq lavoirs de Pougues les Eaux.
Ils sont alimentés par les sources et par des poches d'eau : Pougues les eaux pourrait s'appeler Pougues sur eaux. En effet le village est situé sur de nombreuses nappes d'eau.... presque toutes les habitations d'ailleurs un puits dans leur jardin.
Revenons à notre lavoir. Ici, le bassin a été protégé par une construction qui ressemble à une petite maison.
Poussons la porte...
Aujourd'hui les lavoirs sont devenus de magnifiques témoins de notre patrimoine....mais jusque dans les années 1970, ils étaient au coeur de la vie du village...
Nicole Bagard, de l'association les Amis du Vieux Pougues, se souvient de cette époque.....
Quand j'étais jeune, maman venait laver son linge avec toutes les lavandières, elles venaient déjà très chargées avec leurs brouettes, les bassines pleines de linge qui était enveloppé dans un grand drap, tout couvert de cendres, ce qui parait bizarre mais c'était pour blanchir le linge.
Et oui ! La lessive à l'ancienne. Les détergents étaient naturels. On utilisait aussi des racines de saponaire et des rhizomes d'iris pour rendre le linge impeccable.
Elles avaient des caisses remplies de paille et de coussins, qu'elles mettaient au bord du lavoir, elles prenaient leur planche pour frotter le linge, puis la brosse à chiendent et après le battoir pour battre le linge et après on étendait les gros draps qui étaient très très lourds parce que c'était du lin ou du coton autrefois.
Un travail harassant. Alors, pour oublier la fatigue... un seul remède : faire la conversation.
On papotait, toutes les nouvelles du village, les cancans disons du village, mais pour elles c'était un moment... pas de distraction mais un petit peu de sortir de leur maison, ce n'était pas comme maintenant les femmes restaient à la maison.
On les surnommait d'ailleurs les " poules d'eau " !
Oui, enfin, je pense que vous serez d'accord avec moi : vive la machine à laver ! Elle a quand même révolutionné la vie des femmes !
Bon, à présent, nous vous proposons un petit jeu de piste : à Pougues on compte encore cinq lavoirs...
Ils sont tous différents. Alors à vous de jouer pour les retrouver.
Un indice : le lavoir des Cumines se trouve pas très loin d'ici, sur l'ancienne nationale 7, au pied du Mont Givre.
Retour haut de page