Pougues-les-Eaux : balade aux sources du thermalisme >

La Nationale 7

Version mobile
Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail

On the road, again...

C'était une route mythique, la plus longue de France : la nationale 7 reliait Paris à Menton. C'était l'époque des Trente Glorieuses, des congés payés. Les automobilistes prenaient leur temps. Pourquoi pas vous ?

Aujourd'hui la route des vacances passe par l'A6, l'A7, l'autoroute du Soleil. On enchaine les kilomètres, on fait défiler le compteur. " Hit the road, Jack ! " Pas le temps de s'arrêter sur des aires hors de prix, l'important c'est d'arriver.
Y a que les routes qui sont belles, et peu importe où elles nous mènent. Jean-Jacques Goldman
Au plus vite.
Poussés par un brin de nostalgie ou peut-être par une autre philosophie du voyage, nous avons quitté cette " highway to hell " pour emprunter la mythique Nationale 7.
Il paraît que " cette route des vacances traverse la plus belle partie de la France " . Charles Trenet n'avait pas tort. A un peu plus de 200 km de Paris, la route serpente dans les virages en S de Pougues-les-Eaux. On retrouve le plaisir de conduire, loin des embouteillages, qui furent pourtant longtemps la marque de fabrique de Pougues.
" En Harley Davidson, on ne reconnaît plus personne " : faux, archi-faux, vous dira Richard qui entamait la conversation dès que l'occasion se présentait. Ce passionné de la Nationale 7 -qui revêt volontiers le costume de pompiste des années 1960- vous racontera volontiers qu'à Pougues, on a toujours su faire rimer convivialité avec tranquillité.
Le temps d'une heure, d'une journée, d'un après-midi, désactivez le gps et passez en mode détente. Vous verrez, vous n'aurez plus à vous demander : " quand est-ce qu'on arrive ? " et vous prendrez la route " en chansons ".

Rencontre avec...

Richard, pompiste des années 1960. Ce passionné collectionne tout ce qui se rapporte à la Nationale 7, qu'il a parcouru en voiture, à vélo, et à moto. Une rencontre incontournable.

Le saviez vous ?

La Nationale 7 a été en partie déclassée en Départementale. A Pougues, elle porte désormais le nom de " D907 ".
Cécile Mathy


" Voyage, voyage, plus loin que la nuit et le jour... "

Version mobile
Retour haut de page

Photo de droite : Borne Nationale 7
OT Pougues-les-Eaux