La Porte du Hainaut : Amandinois, Denaisis et Ostrevant >

Le moulin blanc

Version mobile
Néerlandais

Le moulin blanc

Pourquoi le meunier dort-il toujours dans la chanson ?...

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Lui : Excusez-moi... Mais, ce moulin est-il ancien ?...
Elle : Vous n'êtes pas d'ici ?... Avouez qu'il est beau mon Moulin blanc avec ses murs à la chaux et son toit qui pèse bien ses 22 tonnes !...
Lui : Et il est ancien ?...
Elle : Pardon !... Oui. 1802. Monsieur Van Looy - son ancien propriétaire - voulait concurrencer son rival, Monsieur Nicolle du Moulin des Loups ...
Lui : euhh , Moulin des Loups ?...
Elle : Oui, celui là était situé près de la potence. Et on racontait qu'à la nuit, les loups sortaient de la forêt pour dévorer les cadavres...
Lui : Quelle horreur !... Et dans le moulin blanc , on y fait du blé ?...
Elle : Plus aujourd'hui !... Non, au début, c'était un moulin à huile. On pressait une huile de table d'excellente qualité faite à base d' oeillette , une espèce de fleur de pavot. Et avec le lin, le moulin donnait aussi une huile pour la peinture !... Ensuite, c'est devenu un moulin à blé, mais les affaires de Monsieur Van Looy ont périclité et le moulin a été racheté... par son adversaire, Monsieur Nicolle.
Lui : Et il s'est arrêté quand ?...
Elle : En 1952, mais avant il en a vu de toutes les couleurs, mon Moulin !... Et pour un Moulin Blanc c'est pas commun !... Jusqu'à la première guerre mondiale, il a fonctionné grâce au vent, puis ensuite une machine à vapeur a remplacé ses ailes et enfin, il est devenu électronique !.... Mais aujourd'hui tout ça c'est oublié puisqu'il est classé site protégé mon moulin préféré !...
Pourquoi le meunier dort-il toujours dans la chanson ?...
Parce que dans un moulin, une grande partie du travail est mécanisée. Le labeur du meunier consiste avant tout à faire des réglages, et est peu physique. Lorsque le paysan revient des champs avec son blé, il a travaillé dur. C'est pourquoi il lance au meunier qui n'a plus grand-chose à faire : " Eh, Meunier, tu dors ? ... "
Claude Nef, président de l'Association des Amis des Moulins, nous fait visiter différents étages du Moulin Blanc.
" On est au troisième étage tout en haut du moulin en dessous du clocheton. Et le clocheton tient les ailes. Alors, ce clocheton pivote pour installer les ailes dans l'axe du vent. Le pignon des ailes entraîne un engrenage qui entraîne lui-même un axe qui descend au sol à travers le plancher et qui entraîne tout le reste, tout le mécanisme qui va suivre...
Nous sommes ici au deuxième étage. C'est ici qu'a lieu le vannage, le triage du blé avec le mat central qui peut entraîner toutes sortes de matériel. Et tout est fait mécaniquement. C'est pour ça qu'il n'y avait qu'un seul meunier et un aide de temps en temps...
Nous sommes toujours au deuxième étage mais sur la terrasse extérieure là où se trouve le braquant qui dirige les ailes dans le sens du vent. Il faut savoir que tout le clocheton tourne et fait environ un poids d'environ 20 tonnes. Donc, il est accroché à la balustrade - On l'attache avec une chaîne qui va d'un poids à un autre et avec un treuil, et le meunier tourne le treuil à droite à gauche pour le faire diriger par le vent...
Nous sommes au rez-de-chaussée. Ici, vous avez la meule centrale avec le pivot. Là, sur le coté vous avez deux meules à blé qui sont entraînées par le pivot central. Le blé est versé sous les meules. Il sort en farine qui est stockée par le meunier dans des sacs. "
Et avec la farine on fait... des gâteaux. On raconte ici que le Roi Dagobert en offrait à tous les pauvres de Saint-Amand chaque année pour son anniversaire, le jeudi saint. Au fil des siècles, la coutume s'est perpétuée. Sous la Révolution française, la famille Thurotte reçut l'accord de fabriquer ces gâteaux en exclusivité. Elle leur donna alors le nom de " craquelins ".
La gentillesse des gens du Nord est légendaire. Question culinaire, ils ne sont pas en reste. Ecoutez plutôt :
Andouillette rôtie au genièvre
Crème de crevette aux lingots d'or
Charlotte de maroilles et perles du Nord au lapin d'épice et harengs fumés
Coq à la bière
Soupe de poire au cidre et aux épices...
Les restaurants du Hainaut vous ouvrent grand leurs portes et ne souhaitent qu'une seule chose : vous régaler !...
Retour haut de page