La Porte du Hainaut : Amandinois, Denaisis et Ostrevant >

Architecture militaire

Version mobile
Néerlandais

Architecture militaire

Admirer la tour de l'Ostrevant.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Nous sommes à Bouchain.
Pour admirer la tour de l' Ostrevant , prenez la rue entre l'Office de Tourisme et l'église contemporaine Saint-Quentin.
Tournez à gauche rue Constant Midaveine . Positionnez-vous devant l'entrée de la tour, sur le trottoir d'en face.
L'histoire de Bouchain, capitale du comté d' Ostrevant est liée aux invasions militaires qui se sont succédées dans la région.
- Journaliste femme : Alors, le moins que l'on puisse dire, c'est que cette tour en a vu de toutes les couleurs.. .
- Expert : Oui, elle a soutenu 17 sièges !... Depuis mille ans ça a toujours été le point central des fortifications de Bouchain.
- journaliste : Elle a changé plusieurs fois de nationalité, je crois ?...
- Expert : Une dizaine de fois !... N'oubliez pas que Bouchain s'est longtemps trouvée à la frontière du Saint Empire germanique et du royaume de France.
Au 17 e siècle, Charles-Quint transformera la tour en prison ! Il fait remplir ses deux étages supérieurs de terre et met l'artillerie sur son toit qui devient alors une plate-forme à canon. Elle devient française en 1712 avec la bataille de Denain...
- Journaliste : Dont nous parlerons au prochain point...
- Expert : Et pour couronner le tout oe si j'ose dire- elle sera recouverte d'une chape de béton au début de la seconde guerre mondiale !...Aujourd'hui, elle abrite le musée municipal qui retrace l'histoire de Bouchain, mais attention, il n'est ouvert que sur rendez-vous. Alors, renseignez-vous à l'office de tourisme...
Quelques rois et hommes d'armée célèbres attaquèrent Bouchain :
Louis XI qui en assiégeant la cité a failli être tué d'un coup de fauconneau...
Autrement dit, un petit canon léger !...
Les armées de François 1 er , à la renaissance, qui brûlèrent Bouchain et toute la région de l'Escaut.
le Duc de Marlbrough , Capitaine général des armées britanniques, à la fin du règne de Louis 14, qui perdit les batailles de Denain, d'Escaudain et de Bouchain.
Vous savez qui est Malbrough
Lord Churchill duc de Malbrough ... Ancêtre de Winston Churchill!
En mai 1940, le 45e régiment d'infanterie disséminé dans les fortifications de Bouchain résiste aux troupes allemandes. Un soldat réfugié dans le Tour d' Ostrevant griffonne ses dernières impressions.
Nous sommes réfugiés dans la tour depuis sept jours. La petite meurtrière initialement trouée dans la porte d'entrée nous a bien été utile... Elle a servi de point d'appui à notre fusil mitrailleur... Et je bénis ces murs d'avoir été aussi solides... Hier, on a tiré un obus depuis la tour pour détruire un pont de ciment qui enjambe la rivière... Je crois qu'il n'y a rien plus rien à faire... Ils sont tellement plus nombreux que nous, et on n'a plus de munition... Et ces bombardements, ce bruit qui fracasse la tête... Même si tout s'arrête là, on a été jusqu'au bout... On s'est battu jusqu'au dernier souffle...
Après 7 jours d'opposition héroïque, Le 26 mai 1940, les défenseurs de Bouchain déposent les armes. Le 2 juin, Hitler qui ne comprend pas comment une poignée d'hommes a pu résister à son armée vient à Bouchain pour découvrir les fortifications.
Regardez à gauche de la Tour d' Ostrevant . C'est la poudrière de Bouchain...
Au 17 e siècle, pour les besoins des conquêtes françaises, elle est construite pour contenir 150 tonnes de poudre.
Le bâtiment d'aujourd'hui a été tronqué pour s'aligner sur la rue, et les différentes arcades que vous voyez correspondent aux murs des salles qui le composaient .
Regardez à droite au bout de la rue. Les fortifications en brique ont été conçues par Vauban. On les appelle le Bastion des Forges
Observez bien le petit passage en forme d'arc creusé à l'intérieur. Il permet de s'échapper de Bouchain en cas de prise de la ville !...
Le maréchal de Vauban est l'un des ingénieurs militaires les plus connus dans le monde grâce à ses fortifications bastionnées. Nous le retrouvons en pleine conversation avec Louis 14.
Louis 14 : Cher Vauban, Vous vouliez me parler de votre projet du " Pré carré ", je crois ?...
Vauban : Oui... Le " pré carré", c'est établir une double ligne de places fortes qui barrera la plaine des Flandres et protégera efficacement le royaume. La première ligne se composera de cités comme Dunkerque, Lille ou Valenciennes...
Louis 14 : Et la seconde ?
Vauban : De places fortes comme Béthune, Bouchain...
Louis 14 : Bouchain ?...
Vauban : Oui, Bouchain !... Elle est située au centre du triangle formé par les villes de Cambrai, Douai et Valenciennes. Et vous savez comment on l'appelle ?...
Louis 14 : " la clé des Pays Bas "... J'ai bien lu vos plans !
Vauban : Cette ville a acquis sa réputation grâce à son système de défense par inondation qui lui permet depuis des siècles de submerger les vallées environnantes en cas d'invasion !...
Louis 14 : Nul besoin de me convaincre !... Je vous soutiens pleinement dans la réalisation de votre..." pré carré " !...
Vous remarquerez que dans les pays de plaines les fortifications ne sont pas très élevées car elles sont avant tout conçues pour l'artillerie.
Retour haut de page