Poitiers quartier Montierneuf >

Hôtel Fumé

Version mobile
Espagnol English Néerlandais Deutsch Italien

Hôtel Fumé

Cette demeure luxueuse est l'un des plus beaux hôtels particuliers de la ville.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Nous sommes devant l'hôtel Fumé.
Cette demeure luxueuse est l'un des plus beaux hôtels particuliers de la ville. Il a été construit en deux étapes...
Voix de curieux qui interrompt le commentaire
... mais c'est un véritable château ! A qui pouvait bien appartenir une telle maison ?
A une famille de notables poitevins, les Fumé. C'est le fils, Maître François Fumé, qui a donné au vieil hôtel de son père cette façade monumentale.
Voix grave d'un homme qui a une haute opinion de lui-même
Oui, c'est moi, fils aîné de Pierre Fumé qui ai érigé cet hôtel particulier. J'étais avocat, comme mon père et j'ai épousé la fille d'un autre riche notable de Poitiers, Marguerite Aubert. Je ne manquais pas d'argent et j'ai choisi les meilleurs artisans de la région. Avez-vous remarqué la finesse des sculptures de cette façade ?
...Un véritable travail d'artiste, de style gothique flamboyant, typique de la fin du Moyen-âge, et qui a pourtant été réalisé au début du 16ème siècle, en pleine période Renaissance ! A cette époque, on admire plutôt le style italien. François 1er fait bâtir des châteaux comme celui de Blois...Vous pourrez d'ailleurs voir un exemple d'architecture Renaissance un peu plus bas dans cette rue, au numéro 24, où se trouve l'hôtel Berthelot. Les lignes y sont droites, inspirées des constructions antiques.
Voix grave d'un homme qui a une haute opinion de lui-même
Ici à l'hôtel Fumé, j'ai préféré faire quelque chose de différent, à l'ancienne, dans la pure tradition gothique. D'ailleurs de nombreux détails de ma façade rappellent le Moyen-âge.
-----la musique renaissance s'arrête net et laisse place à la musique médiévale------
On pense effectivement que François Fumé était un peu conservateur !
Voyez les deux tours rondes.
Elles donnent à l'ensemble l'aspect d'un château typiquement médiéval.
Tout en haut, une sorte de balcon, joliment décoré, semble relier les deux tours. Sans doute un faux chemin de ronde qui rappelle ceux des forteresses où des hommes surveillaient les alentours.
Observez attentivement la structure qui soutient cette espèce de balcon. Elle est en plusieurs morceaux, comme si des ouvertures pouvaient être pratiquées dans le sol du chemin de ronde.
Encore un élément typique du Moyen-âge : ces ouvertures, les mâchicoulis, permettaient aux soldats de déverser des matériaux ou des liquides sur les assaillants. Ici ce sont des faux, mais ils font un bel effet.
N'hésitez pas à entrer dans la cour si le portail est ouvert.
Vous apercevrez le premier bâtiment, construit par le père de François Fumé, vers 1474. A cette époque, Pierre Fumé est aussi maire de la ville. Ne soyez pas surpris si vous croisez quelques étudiants, puisque ce très bel hôtel Fumé appartient aujourd'hui à l'université de Poitiers.
Bien. Continuons notre promenade dans un quartier typique de Poitiers et bordé de maisons anciennes. Descendez la rue de la Chaîne jusqu'au croisement avec la rue Saint-Germain. Vous apercevrez sur le trottoir de gauche, un commerce installé dans une belle maison à pans de bois. C'est notre prochaine étape.
Merci de continuer votre visite. A bientôt
Retour haut de page