Poitiers quartier Montierneuf >

Chevet de l'église Saint-Jean-de-Montierneuf

Version mobile
Espagnol English Néerlandais Deutsch Italien

Chevet de l'église Saint-Jean-de-Montierneuf

Cet endroit offre un joli point de vue sur la partie la plus intéressante de l'église.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Nous sommes dans le petit square situé derrière l'église Saint-Jean-de-Montierneuf.
Cet endroit offre un joli point de vue sur la partie la plus intéressante de l'église.
C'est un chevet qui est en partie roman, avec une surélévation gothique, donc les parties basses sont celles de Guy-Geoffroy-Guillaume donc celles du 11ème siècle.
C'est Daniel Clauzier guide-conférencier à Poitiers qui accompagne notre regard.
On voit une grande surélévation qui a été faite dans le courant du 13ème siècle, qui nous présente une série de belles baies de style gothique rayonnant et surtout, des arc-boutant, les seuls arc-boutant de Poitiers. On a donc une transition très élégante du roman vers le gothique.
Le tout a été rénové à plusieurs reprises à cause de l'instabilité du bâtiment et les commanditaires de ces travaux ont signé leur passage.
Observez bien les espèces de petits toits situés au bout des contreforts, les armoiries sont gravées juste en dessous de ces petites toitures.
L'aspect du clocher montre aussi combien l'église a souffert.
L'église avait un énorme clocher en écailles, on dit parfois en pomme de pin, qu'il faut comparer à celui de Notre-Dame-la-Grande mais beaucoup plus gros et flanqué de 4 petites tourelles. Ce clocher s'est effondré à la toute fin du 18ème siècle, peu avant 1800, et il n'a pas été reconstruit.
D'autres curiosités vous attendent dans ce quartier et notamment de l'autre côté du boulevard, le long du Clain où vous apercevrez quelques beaux moulins du 19ème siècle, très pittoresques.
Ils occupent ce quartier depuis l'édification de l'église, au 11ème siècle et appartenaient d'ailleurs à l'abbaye de Montierneuf ! Au fil de l'histoire, ils produisent de la farine, servent à la fabrication du papier et des tissus ou facilitent le travail des forgerons. Des équipements vitaux pour les Poitevins, raconte Daniel Clauzier.
Le maire Maurice Claverier, au 15ème siècle, avait fait passer un canal derrière les remparts, pour que des moulins soient situés dans la ville et qu'en cas de guerre ou de siège, on puisse continuer à produire des choses.
Bien. Nous vous invitons maintenant à un petit voyage musical dans une église désaffectée et aujourd'hui occupée par le conservatoire de Poitiers. Passez derrière le muret qui délimite le parc et remontez l'allée de la Porée. Au bout, tournez à droite dans la rue Guillaume VII le Troubadour et remontez-la jusqu'au parvis de l'église Saint-Germain.
Nous vous y attendons.
Merci de continuer votre visite. A bientôt
Retour haut de page