Poitiers, ville moderne >

Médiathèque

Version mobile
Espagnol English

Médiathèque

Quand l'architecture joue avec la lumière

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
La Médiathèque
Nous sommes sur la place des Droits de l'Homme.
Voici l'une des plus grandes médiathèques de France. Ce bâtiment a été inauguré en 1996 mais il abrite des collections pluri-centenaires, des documents datant de la fondation de l'université de Poitiers, au 15ème siècle.
Son visage est résolument contemporain mais il ne change pas la physionomie du quartier, comme l'a voulu l'architecte Laurent Beaudoin.
Oui, c'était le thème principal de la médiathèque. C'était trouver une architecture contemporaine dans un site ancien, patrimonial, avec un contexte urbain extrêmement dense, qui est la vieille ville de Poitiers. Le bâtiment est adossé aux anciennes maisons. C'est un bâtiment public, de grandes dimensions, mais qui s'intègre en continuité du tissu urbain un peu médiéval du centre ville. En même temps, sur sa façade cour ou jardin, il devait exprimer la présence d'un bâtiment public.
Les panneaux de verre de la façade évoquent les pages d'un livre. Tout, dans cette médiathèque est pensé pour l'usager, qu'il soit lecteur, étudiant, amateur d'art ou de musique.
Le plus important, c'est d'y entrer parce que, très souvent, les visiteurs sont surpris. L'architecture, de l'extérieur, est assez " monumentale ", entre guillemets, mais une fois qu'on entre, je pense que le parcours, à l'intérieur, développe des sensibilités différentes, des rapports différents à la lumière. Vous verrez que les espaces sont organisés pour que chaque lumière suivant les façades, ait des caractéristiques différentes. Donc cet ensemble de lieux est réuni dans un parcours promenade à travers une grande rampe qui traverse tout le bâtiment et qui est aussi une des façons d'éclairer l'espace intérieur.
Voilà une idée originale : la médiathèque vue comme un lieu de promenade au sein de la cité !
L'organisation du projet a été faite, si vous voulez, pour qu'on puisse avoir le maximum de liaisons avec la ville sur le plan piéton. C'est pour ça qu'il y a, devant la médiathèque, un jardin qui a été créé à l'occasion du projet. Il y a une petite rue qui permet un accès à la vieille ville sur le côté latéral de la bibliothèque. Cette rue était, à l'époque, fermée, on l'a ouverte pour la réalisation du projet. Après, cette promenade se poursuit à l'intérieur. Il y a une continuité entre le paysage urbain et le paysage à l'intérieur de la médiathèque.
La promenade peut continuer dans le temps, au milieu des manuscrits médiévaux, jusqu'aux vestiges des murs gallo-romains, visibles au rez-de-chaussée du bâtiment.
Dirigez-vous maintenant vers le Théâtre auditorium en prenant la rue de la Petite Roue puis à droite, dans la rue de la Regratterie. Elle vous mènera dans la rue Hulin que vous prendrez à gauche. Un peu plus loin, à droite, tournez rue Boncenne et filez tout droit jusqu'au TAP.
Merci de continuer votre visite. A bientôt
Retour haut de page