Poitiers quartier épiscopal >

Peintures murales de la Cathédrale

Version mobile
Espagnol English

Peintures murales de la Cathédrale

Nous sommes dans la Cathédrale, dans la chapelle où se trouvent les peintures murales. C'est la 5ème travée sur la droite en entrant.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Nous sommes dans la Cathédrale, dans la chapelle où se trouvent les peintures murales. C'est la 5ème travée sur la droite en entrant.
" C'est un décor exceptionnel du 13e siècle qui vient d'être découvert grâce à des travaux de restaurations... ". Elodie Leclair, Animatrice de l'architecture et du patrimoine.
" Des sondages ont été effectués sur l'ensemble des parois de cette chapelle-là puisqu'on savait qu'il y avait un décor ; les textes au 15ème siècle font mention d'un décor. Au niveau des baies on avait des traces de ce décor du 13ème siècle, sous l'enduit peint du 18ème, mais aucune idée de ce qu'il pouvait y avoir au niveau des voûtes. Donc ces sondages à travers 55 petites fenêtres ont permis de découvrir la qualité assez exceptionnelle du décor peint qu'il pouvait y avoir sous l'enduit du 18ème siècle. "
Mais que représentent les scènes peintes dans cette chapelle ?

" Il y a, au niveau de la voûte, 4 scènes : un couronnement de la vierge sous un fond bleu, à coté un christ en majesté sur un fond rouge, ensuite vous trouvez des anges portant des couronnes sur un fond bleu, et enfin la représentation du Saint : d'Abraham.
Abraham assis tendant un linge blanc dans lequel sortent les âmes. C'est une représentation que l'on retrouve jusqu'au 13ème siècle, puisqu'à partir de cette période cette représentation est remplacée par le purgatoire, par la représentation du purgatoire. C'est en fait, l'instant en attente des âmes pour partir vers le paradis.
Donc, ce décor au niveau de la voûte est assez exceptionnel, c'est un des rares décors complets du 13ème siècle qui date, en fait, de l'achèvement de la cathédrale. La représentation d'Abraham, par exemple, on a souvent l'habitude de le voir représenté en sculpture notamment sur le portail de la cathédrale de Moissac ou encore à Notre Dame de Paris. Une représentation peinte du Saint, d'Abraham : il est exceptionnel d'en avoir aujourd'hui une trace. "
On est impressionné par la qualité des peintures mais aussi par leur superficie qui fait plus de 600 m2. Et tous les détails architecturaux sont peints. Regardez les colonnettes ou les chapiteaux. Au-dessus des baies, il y a même un faux décor de vitrail.
Et dire que d'autres sondages sont en cours... Ils vont probablement nous révéler d'autres secrets.
Retour haut de page