Poitiers quartier épiscopal >

Palais des Comtes du Poitou

Version mobile
Espagnol English Néerlandais Deutsch Italien Japonais

Palais des Comtes du Poitou

C'est l'une des résidences de la famille d'Aliénor d'Aquitaine.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Nous sommes près du Palais des Comtes du Poitou-Ducs d'Aquitaine, à l'entrée du square.
Ce que vous avez sous les yeux, ce sont les restes d'un château.
Sur votre droite,
le donjon, qu'on appelle tour Maubergeon, reconstruit à la fin du 14ème siècle.
En face de vous, c'est l'arrière du palais de justice.
Plus exactement, ce mur constitue le petit côté d'une immense salle d'apparat, aujourd'hui salle des pas perdus. Sa décoration élégante intègre admirablement trois cheminées monumentales dont on aperçoit les 3 conduits, sur le toit.
Voix de curieux
Et c'est là qu'habitait Aliénor d'Aquitaine ?
C'est l'une des résidences de sa famille. A l'époque, les seigneurs voyagent beaucoup pour asseoir leur autorité. Les possessions des comtes de Poitou-Ducs d'Aquitaine s'étendent aussi à la Gascogne, au Limousin, à l'Auvergne ! Mais on sait qu'Aliénor a beaucoup fréquenté Poitiers.
Voix de curieux (un peu confus)
Mes cours d'histoire datent un peu. On parle de quelle époque exactement ?
Aliénor est née vers 1124, un peu plus d'un siècle après l'arrivée au pouvoir des Capétiens sur le trône de France. La couronne se transmet de père en fils et le système féodal est installé.
Voix de curieux
Aliénor, c'est bien cette femme qui a été deux fois reine ?
D'abord reine de France quand son 1er époux, Louis 7 est couronné. Puis reine d'Angleterre grâce à son second mari, Henri 2 Plantagenêt. L'Aquitaine devient alors anglaise et pour trois siècles !
Voix de curieux
Aliénor et Louis 7 se sont séparés ?
Ils ne s'entendaient pas très bien. Une querelle a notamment éclaté pendant la croisade qu'ils ont faite ensemble. Une première pour une femme ! Et puis, surtout ils n'avaient pas d'enfant mâle. Et il fallait un héritier au royaume de France.
Leur mariage a été annulé par un concile ecclésiastique.
Elle reste, de toute façon un exemple assez atypique pour son temps.
Sophie Bauzier est guide conférencière
Soit, par sa destinée, soit par la volonté qu'elle a manifesté de s'inscrire dans son époque, de chercher à posséder du pouvoir. Le simple fait d'ambitionner d'avoir un pouvoir normalement réservé aux hommes, c'est déjà le signe d'une personnalité hors du commun.
Aliénor se fâchera aussi avec son deuxième mari, contre lequel elle soutient ses fils, dont Richard Coeur de Lion. Des choix qui ne plaisent pas à l'époque et quelques chroniqueurs expliqueront plus tard ce destin en faisant d'Aliénor une femme facile !
Cette grande voyageuse s'éteint à près de 80 ans !
Avant de rejoindre notre prochaine étape, remarquez sur la gauche cet épais mur de 6 mètres, c'est un vestige des remparts gallo-romains de Poitiers.
Mais il est un autre endroit de Poitiers où on parle d'Aliénor d'Aquitaine : l'hôtel de ville, lieu de notre prochaine halte.
Bien. Si vous avez commencé votre visite par Notre-Dame-la-Grande, le Palais des Comtes du Poitou-Ducs d'Aquitaine est la dernière étape de notre parcours dans ce quartier de Poitiers.
Nous vous souhaitons un agréable séjour en Poitou et vous invitons à poursuivre votre découverte de la Vienne.
Et pourquoi pas en écoutant le guide audio qui vous emmènera en centre ville sur les traces de sainte Radegonde et d'Alienor d'Aquitaine ? L'office de tourisme est à votre disposition pour toute information. A bientôt !
Et pourquoi pas en écoutant le guide audio qui vous emmènera en dans un autre quartier pittoresque mais peu connu de la ville ? L'office de tourisme est à votre disposition pour toute information. A bientôt !
Retour haut de page