Pays Perche : sur les routes tranquilles... >

Nogent-le-Rotrou

Version mobile
English

Nogent-le-Rotrou

Nous sommes ici sur un éperon rocheux qui surplombe de 60 mètres la vallée de l'Huisne et ses affluents.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
PER2_01_01_X_XX
Nous sommes à Nogent le Rotrou, au château St Jean.
Si vous le souhaitez, vous pouvez entrer dans le parc et vous asseoir sur un banc face au château.
PER2_01_02_X_XX
Nous sommes ici sur un éperon rocheux qui surplombe de 60 mètres la vallée de l'Huisne et ses affluents. Nous dominons aussi les routes du Mans à Paris et d'Orléans à Alençon. Un vrai carrefour entre l'Ile de France, la Normandie et le Maine.
Et un emplacement stratégique de choix pour construire une forteresse au Moyen Age.
Le château qui se dresse devant nous a été longtemps habité par les comtes du Perche, la famille des Rotrou.
Au cours de la guerre de Cent Ans, le château est plusieurs fois attaqué par les Anglais qui occupent le Perche. En 1428, le donjon est incendié, et l'intérieur devient inhabitable.
De grands noms de l'Histoire de France séjourneront ici. Par exemple, le duc de Sully au 17ème siècle, qui achète le château et fait bâtir son tombeau à Nogent-le-Rotrou.
Et le ministre d'Henri IV s'était mis en tête de détruire le donjon pour construire à la place une demeure plus confortable !
PER2_01_03_X_XX
Un confort qui deux siècles plus tard est encore le point faible du château.... Voilà ce que Victor Hugo écrit à sa femme
(écrivant à sa femme) " Nous avons vu et visité à Nogent le Rotrou ce château qu'on voulait me vendre, il y a six à sept ans. Nanteuil en fait pour toi un croquis de souvenir pendant que je t'écris. L'extérieur du château est encore très beau et domine superbement un immense horizon de plaines ondulantes. L'intérieur n'est que délabrement. "
PER2_01_04_X_XX
Aujourd'hui, l'édifice parait comme neuf.
Regardez sa couleur. C'est le fruit d'une grande rénovation. Françoise Lécuyer-Champagne conservateur du musée du château nous explique.

" Il y avait des grandes fissures verticales, des pierres tombaient. Ca devenait plus qu'urgent de le restaurer. Cette restauration a consisté à consolider tout l'édifice, à pouvoir mettre une armature qui permette de le soutenir.
La couleur ... c'est vrai qu'elle est un peu blanche. Mais d'une part, comme toute restauration, c'est toujours choquant les premières années. Je pense que cet enduit va subir au cours des années un vieillissement qui va redonner un aspect moins neuf.
- On n'a rien créé de moderne ?
L'enduit choisi par l'architecte en chef des Monuments Historiques provient d'éléments d'enduits qui ont été prélevés. Et la couleur a été faite en fonction de cette étude. "
PER2_01_05_X_XX
Nous avons donc la couleur d'époque.
Et la forme actuelle du château, à qui la doit-on ?
Aux demoiselles d'Armagnac ! Charlotte et Marguerite.
(reconstitution)
- Comme c'est aimable de nous rendre hommage. Notre 16ème siècle est déjà si loin !
- ...mais regarde Marguerite, rien n'a vraiment changé... Les 2 tours de l'entrée que nous avions fait surélever avec les mâchicoulis, c'était nous ça, des mâchicoulis que nous avions souhaité plus esthétiques que défensifs.....
- Tu as raison. Et j'ai même vu qu'il y a encore à l'extérieur du château les marches qui conduisent au bourg. Elles y sont toutes ! J'ai compté ... 155 !
- (petit rire discret) Crois-tu que nous pourrions encore les grimper ?

Les dames de Nogent n'ont malheureusement pas connu la période la plus fastueuse du château.
Les grandes heures de son histoire interviennent quelques années après leur mort.
PER2_01_06_X_XX
L'édifice appartient alors à la famille des Bourbon-Condé : des seigneurs qui savent recevoir. ..
Tenez en 1558 par exemple. Il y a de grandes festivités à Nogent lorsque qu'on rédige la Coutume du Perche, c'est-à-dire la Loi appliquée dans cette région.

Ou encore en 1566, pour la naissance du futur comte de Soissons.
Gwénaûlle Hamelin, historienne et responsable du service éducatif au château de Nogent le Rotrou nous raconte.
" Ca a donné lieu à de grandes fêtes On a joué une pièce de théâtre et parmi les acteurs vous avez des poètes de la Pléiade : Ronsard, du Bellay, Jodelle. Puis l'auteur de cette pièce, Chrestien qui a été précepteur d'Henri IV. Une belle distribution ! "
PER2_01_07_X_XX
Depuis 1950, le château St Jean de Nogent le Rotrou appartient à la ville qui l'a transformé en musée consacré au 19ème siècle. Des expositions temporaires sur des thèmes variés sont organisées chaque année.
N'hésitez pas à le visiter et à parcourir la promenade extérieure pour découvrir l'architecture et les paysages du site.
Et d'ailleurs avant de partir, prenez le temps de découvrir la ville.
Moi, entre autres, je vous conseillerais le quartier du Pâty, en bas des marches, prolongé par la rue Saint-Laurent où vous verrez la façade du collège. Cet établissement abrite les vestiges de l'abbaye Saint-Denis, fondée il y a près de 1000 an par Geoffroy III.
Retour haut de page