A Ceton, si le choeur de l'église n'est pas aligné avec la nef, c'est parce que le clocher était dans le passé le donjon d'un château.   


J'ai imité Henri IV en visitant La Loupe : une petite sieste au pied du gros chêne.

David Aussillou

Pays Perche : sur les routes tranquilles...

Version mobile
English
  • Rueil La Gadelière

    1. Rueil La Gade...

  • La Ferté Vidame - Le Château

    2. La Ferté Vid...

  • La Ferté Vidame - Saint Simon

    3. La Ferté Vid...

  • La chapelle de Reveillon

    4. La chapelle d...

  • Senonches

    5. Senonches

  • Manou et la Tourbière

    6. Manou et la T...

  • La Loupe

    7. La Loupe

  • St Maurice St Germain - Le château des Vaux

    8. St Maurice St...

  • Nogent-le-Rotrou

    9. Nogent-le-Rot...

  • Margon

    10. Margon

  • Marolles-les-Buis

    11. Marolles-les...

  • Frétigny

    12. Frétigny

  • Thiron-Gardais

    13. Thiron-Garda...

  • Vichères

    14. Vichères

  • Les Etilleux

    15. Les Etilleux

  • Ceton

    16. Ceton

  • Manoir de Courboyer à Nocé

    17. Manoir de Co...

  • Brou

    18. Brou

  • Frazé

    19. Frazé

  • La Croix du Perche

    20. La Croix du ...

  • Les Autels Villevillon

    21. Les Autels V...

  • Authon du Perche

    22. Authon du Pe...

x

Les mystères du Perche

Une balade dans le Perche réserve souvent des surprises et des mystères. Pourquoi les fresques de la chapelle de Réveillon sont elles restées masquées si longtemps ? Etrange aussi l'Eglise de Ceton dont le choeur n'est pas aligné avec la nef. Avec un peu patience, les monuments finissent toujours par livrer leurs secrets.

Au milieu de la forêt de la Ferté Vidame, la chapelle de Réveillon a son secret. Sa présence en pleine nature est déjà une surprise. Elle a certainement été construite au 12ème siècle pour les moines d'un prieuré qui dépendait de l'abbaye

Incitations

Offrez vous une promenade dans la forêt de Senonches. Elle est réputée pour ses champignons. Les anciens vous racontent que quand les promeneurs du dimanche étaient plus rares, on y trouvait des kilos de cèpes. Et aujourd'hui ? Mystère, car un cueilleur de champignon ne dévoile ses "coins".   
des Saints Pères de Chartres. Ces religieux ont laissé leur trace à l'intérieur de la chapelle. En 1970, des peintures murales ont en effet été découvertes derrière un badigeon de chaux. Après restauration méticuleuse, ces fresques qui illustrent la passion du christ ont retrouvé leurs couleurs d'origine.   
A La Loupe, le mystère demeure à propos d'un chêne multi centenaire à l'entrée de la ville. Comment cet arbre de 14 mètres de diamètre a-t-il résisté au temps ? Une légende raconte que le roi Henri IV, grand chasseur dans les forêts du Perche, avait l'habitude de venir se reposer au pied de ce chêne. Est-il alors devenu sacré ? D'autant que les habitants avaient l'habitude de placer une statue de la vierge dans une cavité. Mais même à la Révolution, l'ordre d'abattre le chêne de La Loupe n'a pas pu être exécuté. Impossible de le couper.   
Une autre énigme vous attend dans le Perche avec l'église de Ceton. Bizarrement, le choeur n'est pas aligné avec la nef. Certains y voient la tête penchée du Christ sur la croix. C'est peut être plutôt le donjon de l'ancien château qui est devenu un clocher. La nef aurait été construite pour relier la chapelle des moines au château. Mais dans le Perche, il n'y a rien de sûr.   

[ Accès à la carte Accès à la carte ]

Le saviez vous ?

Vous connaissez le dicton ? " S'il pleut à la St Médard, il pleut 40 jours plus tard. " Cela vient du Perche. A Vichères, St Médard était moqué par les habitants. Vexé, il aurait fait pleuvoir pendant plus semaines.   
Version mobile
English
Retour haut de page

Photo de gauche : Percheron noir