Pays de Cocagne >

Puylaurens

Version mobile
English

Puylaurens

La cité au coeur du triangle d'or

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Puylaurens
Sur la place principale, devant la table d'orientation, nous sommes juste face aux Pyrénées. On dit aussi que la ville est le balcon de cette montagne. Par beau temps, un peu sur la droite, on voit le Pic du Midi. A gauche, la montagne noire. En face, Carcassonne. A droite : Toulouse. Et derrière, Albi.
Ces villes ont toutes profité de la grande période de la culture du Pastel. Nous sommes donc au coeur du triangle d'or. Ou ... du triangle bleu.
" Le pastel est comme la vigne ".
Sandrine Banessy, auteur du livre les 7 promenades au Pays du Pastel 
" Ca peut pousser partout mais on a certains terroirs et le savoir-faire des hommes qui vont faire qu'on va avoir une récolte d'excellence. Plus le climat puisqu'on se retrouve-là à cheval entre les influences méditerranéennes et atlantiques, donc avec un climat très particulier qui compte beaucoup dans la réussite de la culture. On l'a cultivé partout, en Espagne, en Italie, en Allemagne, en Angleterre. Même en Italie où on est sur la Toscane, c'est à dire même latitude et à peu près même climat, mais on n'avait pas un pastel aussi extraordinaire que celui du pays de Cocagne ".
On s'arrache donc ce pastel pas comme les autres. Comme beaucoup de cités du Pays de Cocagne, Puylaurens s'enrichit avec la culture de cette plante.
Ce sont souvent des protestants qui ont fait le commerce du pastel. Les exemples de ces bourgeois qui font fortune en quelques dizaines d'années ne manquent pas. Pierre d'Assézat est le plus connu. Il s'est construit un hôtel particulier à Toulouse qui porte toujours son nom. En 1659, Puylaurens devient en toute logique le siège de l'Université protestante installée jusque-là à Montauban. La porte de cette académie existe encore mais tout le reste du bâtiment a été détruit.
Le château du 13ème siècle situé dans le centre de Puylaurens, à deux pas d'ici, témoigne aussi de la richesse obtenue grâce au pastel.
En quittant Puylaurens, vous verrez aussi un autre château, celui d'Agut qui est aujourd'hui encore habité par des descendants de pasteliers.
Retour haut de page