Olne >

L'église Saint Sébastien

Version mobile
English Néerlandais

L'église Saint Sébastien

Elle a été partagée pendant plus d'un siècle entre catholiques et protestants

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Eglise Saint Sébastien
A l'image du village, cette église est fabriquée en pierres et briques. En pierre calcaire, la tour carrée, datée de 1584. En brique, la nef et le choeur de 1761.
A l'image du village aussi, l'histoire de l'église est profondément marquée par l'occupation des Provinces-Unies. Car quand le pouvoir protestant hollandais s'installe dans la catholique Olne, il est bien tenu de faire quelques concessions :
Et une des concessions c'est d'accepter le principe que l'église principale de Olne soit utilisée par les catholiques et par les protestants en même temps.
Francis Elias, échevin de la culture et du patrimoine
Et donc ça va donner lieu à quelques joutes mais rien de bien grave réellement. Les catholiques quand ils entrent injurient copieusement les protestants qui sortent. Et quand l'horaire des messes fait que c'est l'inverse nous avons exactement le même spectacle. Quelques cailloux dans les fenêtres...Enfin c'est la vie d'une petite commune sous l'ancien régime.
Cette occupation simultanée, ce simultanéum comme on l'appelle savamment, déclinera après la révolution française pour disparaître complètement au 19ème siècle. Plutôt guerre de clocher que guerre de religion, il a donné lieu plus à des cocasseries qu'à des débordements sanglants.
On tirait une tenture entre deux piliers afin que l'on n'aperçoive plus les statues des saints qui s'y trouvaient. Et de même évidemment la statue de la vierge qui se trouvait dans l'église était aussi recouverte puisque que vous savez que les protestants ne reconnaissent pas le rôle de Marie dans l'église. Et oui, c'était un peu cocasse.
Cocasse donc le simultaneum à Olne mais surtout extrêmement tolérant. Et l'hospitalité bienveillante de cette enclave protestante était bien connue à l'époque, de l'Europe entière. Notamment, des curistes anglais, protestants, en visite à Spa, qui savaient pouvoir trouver à Olne...une éventuelle dernière demeure :
Quand ces aristocrates anglais décédaient, ils n'avaient de cesse, avant leur décès, de prendre des dispositions pour faire rapatrier leur corps jusqu'à Olne pour y être enterré. C'est pour cela que vous allez voir dans le cimetière qui était tout autour de l'église, qui a disparu mais dont les tombes ont été encastrées dans les murs d'enceinte de l'église, les noms de tous ces aristocrates anglais qui en venant prendre les eaux à Spa sont malheureusement décédés et ont été inhumés dans notre petite commune.
Une preuve supplémentaire de son oeucuménisme...bien avant l'heure.
Merci de continuer votre visite. A bientôt
Retour haut de page