Noyon >

La Cathédrale

Version mobile
English

La Cathédrale

Autour de Notre-Dame de Noyon, les époques s'entremêlent 

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
La cathédrale
Midi pile. Vous ne pouviez pas être mieux placés pour profiter des cloches. Car vous voici en plein coeur du quartier cathédral !
Et quel quartier ! D'un côté, la façade de Notre-Dame de Noyon, impressionnante... à en donner le torticolis. De l'autre, les maisons canoniales ou encore le passage de la Voie Antique. Sur 360°, on passe du 4e ... au 13e siècle !
Et Florence Godefroy, guide-conférencière, en sait quelque chose...
On retrouve plusieurs périodes sur ce parvis avec l'ancien tracé du rempart gallo-romain puisque les maisons qui sont situées sur ce parvis se sont installées, ont été construites sur ce rempart gallo-romain. Et l'on retrouve aussi la période épiscopale, les grandes heures de l'évêché de Noyon avec les maisons canoniales, donc ces grandes maisons avec ces portails qui sont alignés, ces grands hôtels particuliers côté cour et coté jardin qui appartenaient aux chanoines qui ont vécu dans des maisons individuelles à partir du 11e siècle et donc on voit de grandes demeures qui tournent tout autour de ce parvis et qui sont vraiment installées sur cet ancien mur gallo-romain.
Une soixantaine de chanoines, au service de l'évêque, vivait dans ce quartier. Car Noyon est une cité épiscopale depuis... le 6e siècle ! Le couronnement de Charlemagne en 768 et le sacre de Hugues Capet en 987, une dizaine de paroisses dans toute la ville, des abbayes,... tout cela a valut à la cité sa renommée et son surnom : " Noyon la bien sonnée " !
Ceci dit, en 1793 cette importance religieuse coûtera cher aux ornements de la façade de la cathédrale ...
A la Révolution Française, il a été décidé de se séparer ou, en tout cas, d'enlever tout ce qui avait un lien avec le pouvoir royal et le pouvoir religieux. Des lois sont passées et il a été décidé au début de vendre tout ce qui était les biens religieux comme Bien National - donc c'est pour ça que les églises de Noyon ont disparu - On a aussi enlevé tous les symboles en lien avec le pouvoir royal et le pouvoir religieux et c'est pour ça qu'au niveau des portails on n'a plus aucune... enfin tout a été buché !
Il n'y avait pas que le religieux à Noyon. C'était aussi une importante cité commerciale. L'une des grandes villes du nord de la France où tout le monde se retrouvait. Et cela, depuis la fondation de la ville, au 1er siècle après Jésus-Christ !
Les marchés ont d'ailleurs toujours une place privilégiée. Regardez donc les noms des places et vous comprendrez : place du marché aux herbes, à la volaille, au blé,... et sans oublier, le fameux marché aux fruits rouges qui a lieu tous les premiers dimanches de juillet, une tradition depuis le 19e siècle !
Mais revenons à nos chanoines. Les traces de leur puissance sont partout: les maisons luxueuses, le cloître de la cathédrale, l'immense salle capitulaire,... Guettez les portes ouvertes et, dès que vous le pouvez, glissez-vous à l'intérieur... car tout cela vaut largement la visite !
Retour haut de page