Noyon >

Cathédrale - Chapelle flamboyante de Charles de Hangest

Version mobile
English

Cathédrale - Chapelle flamboyante de Charles de Hangest

Par la richesse de son ornementation. Par la décoration de sa voûte. elle se démarque des nombreuses autres chapelles de l'édifice.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
La Chapelle flamboyante de Charles de Hangest
.
Le nom de cette chapelle ? Son nom ? La Chapelle du Bon Secours ou, au risque de paraître présomptueux... la Chapelle de Hangest, bâtie en mon nom, moi Charles de Hangest, évêque de Noyon ! Et, vues les ornementations, c'est une véritable dentelle de pierre, je peux dire que j'en suis fier, de cette chapelle !
Il faut dire que le style contraste avec le reste de la cathédrale, vous ne trouvez pas ? Laissez monter votre regard, petit à petit, voilà... comme ça.... Arnaud Ybert, vous êtes doctorant en histoire de l'art et connaissez les lieux par coeur, vous pourriez nous dire ce qui fait la valeur de cette chapelle ?
Donc d'abord, ces clefs pendantes qui sont extraordinairement sculptées, ce retable qui accueillait certainement une assomption de la Vierge et puis les niches - marquées en partie basse par une console et en partie haute pas un dais - qui accueillaient certainement les statues des douze apôtres.
Tout autour de vous, c'est un gothique flamboyant qui s'exprime y compris dans les moindres recoins de la voûte ! Et quand on sait qu'en France, à peine 50 églises disposent de clefs pendantes aussi grandes, il y a de quoi s'étonner. Quelle richesse ornementale !
Construite par-delà les contreforts de la cathédrale, cette chapelle est une manière de ne pas oublier Charles de Hangest, personnage du passé noyonnais...
Charles de Hangest fut évêque de Noyon. Comme beaucoup de prélats du début du 16e siècle, il a fait une belle carrière, très progressive, où il est allé de charge en charge. Charles de Hangest était un évêque très ouvert aux idées nouvelles - des idées religieuses nouvelles.
En 1525, il laisse son siège à son neveu et donne également le jardin sur lequel sera élevée cette chapelle, après sa mort.
Vous n'avez pas fini d'observer tous les détails ? C'est normal, il y en a tellement. Tenez, cherchez par exemple la trace de Charles de Hangest. Son blason est apposé, un peu partout. Saurez-vous le retrouver ? On vous donne un indice : guettez les coquilles...
Retour haut de page