A Royal Street, la rue est un spectacle. Des orchestres transforment la ville en un conservatoire à ciel ouvert.


Du jazz, du jazz du jazz ! La Nouvelle-Orléans, c'est un peu comme un catalogue de disques de jazz en chair et en os !

Anne Recoules

Nouvelle Orléans : French Quarter

Version mobile
  • French Quarter

    1. French Quarte...

x

Swinging New Orleans !

Qui dit Nouvelle Orléans dit jazz. Evidemment. Et malgré l'effet dévastateur de Katrina, ici la musique persiste. Croyez-le : cette ville survit aux ouragans.

Préservation Hall. Légendaire. Mythique. La salle est minuscule, les bancs en bois sont un peu durs et puis l'on n'est jamais sûr d'y trouver une place assise. Mais ce n'est pas ce qui compte, alors on s'entasse. Avec plaisir, même. Ouverture des

Le chiffre / La date

29 août 2005 : le cyclone Katrina passe par le Louisiane et dévaste la Nouvelle-Orléans. Plus de 80% de la ville est sous l'eau et plus de 1 800 personnes perdent la vie. Plusieurs années après, la ville n'est pas encore totalement reconstruite, l'atmosphère est différente mais le centre historique, sauvé, continue d'attirer les touristes du monde entier.
portes à 20h. Début du concert à 20h15 pétantes. 12 US$. C'est le prix que l'on a payé, ce soir, pour entrer. Et ce n'est pas cher donné. Car depuis 1961, c'est dans ce petit hall que le Jazz New Orleans transcende les époques et se moque des modes. Le jazz moderne et le rock n'ont qu'à bien se tenir. Un sanctuaire, un vrai de vrai, à trois pâtés de maisons du Mississippi. Assister à un concert est comme une messe. Un rassemblement qui passe outre les conflits de générations. Sur la scène, de jeunes musiciens ouvrent le bal à des vétérans du jazz, affichant plus de 70 ans au compteur pour certains, probablement plus de 80 pour d'autres. Le " Vieux Carré " est bel et bien l'âme jazzy de la Nouvelle-Orléans.   En anglais, on appelle " French Quarter " ce quartier qui fut longtemps habité par les créoles francophones. Il a changé, il faut le confesser. La fameuse Bourbon Street a cédé ses boîtes de jazz contre des boutiques et bars pour visiteurs et ça sent un peu l'attrape touriste et l'alcool, à la nuit tombée... Mais il ne faut pas s'y fier. L'esprit de la Nouvelle-Orléans ne se cantonne pas à une simple artère. Certes, l'ouragan Katrina est passé par là. Mais il a épargné ce quartier et celui-ci compte bien le démontrer.

[ Accès à la carte Accès à la carte ]

Incitations

Deuxième week-end d'avril, quatre jours et des milliers de personnes : le French Quarter Festival est une véritable fête de la musique ! Il a vu le jour en 1984, afin de ramener du monde dans le quartier. Et ça marche ! Jazz, musique cajun, sonorités latines,... les concerts de rue se succèdent toute la journée. Point d'orgue de la fête : le traditionnel " Jazz Brunch " où les chefs de la région préparent leurs spécialités... http://www.fqfi.org/frenchquarterfest/
Version mobile
Retour haut de page

Photo de gauche : Jackson Square (ancienne Place d'Armes), La Nouvelle-Orléans, Louisiane, Etats-Unis
License wikimedia commons