Nice : route baroque >

Menton

Version mobile
English

Menton

Le prince de Monaco veut faire de Menton sa capitale secondaire.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Nous sommes sur la place St Michel , à Menton. Adossez-vous à la rampe.
Admirons ce bel ensemble architectural baroque.
Sur votre gauche : la basilique St Michel. Au fond de la place : la chapelle des Pénitents Blancs.
Sous vos pieds, une calade.
Regardez les motifs de cette mosaïque de galets noirs et blancs. Les H à la forme entrelacée. Ce sont les initiales du Prince Honoré III qui fait construire ce parvis au 18ème. Les losanges ? On les retrouve sur les armes des Grimaldi, princes de Monaco.
Monaco ? mais pourquoi Monaco ?
Menton est devenue monégasque au 14ème siècle. Quatre siècles plus tard, en 1848, les Mentonnais se soulèvent : ils payent trop d'impôts et veulent devenir Français. C'est chose faite en 1860, quand Nice devient Française. Aujourd'hui, question impôt, il y a plus d'un Mentonnais qui aimerait appartenir à la principauté !
La construction de l'église St Michel commence au début du 17ème. Le prince de Monaco veut faire de Menton sa capitale secondaire. C'est une grande époque d'embellissement pour la ville.
A droite de l'église, le campanile. Il date du 18ème siècle.
Un campanile, de l'italien campana (" cloches d'église "), désigne un clocher généralement séparé de l'église.
Ce campanile est l'emblème de Menton. Prenez le temps de le regarder. Voyez comment cet empilement de différentes formes, cubiques, puis sphériques, donne la sensation d'un mouvement dynamique vers le ciel.
Baroque non ?
La façade maintenant. Deux niveaux surmontés d'un fronton brisé ... 2 + 1 = 3 ... A votre tour ! Recensez tous les éléments d'architecture ou de décors qui vont par trois. ... Entre les colonnes ... les trois portes, qui correspondent aux trois nefs à l'intérieur ... Au-dessus des trois portes ... trois niches ... qui abritent trois statues. Encore au-dessus, ... trois fenêtres oe ... sans parler des trois côtés du triangle du fronton!
La Trinité, ça ne vous dit rien ? C'est ça aussi le baroque : l'art au service de la Contre-réforme.
Comme en écho, au sommet de la chapelle des Pénitents Blancs (sur votre droite), trois statues : se sont les trois vertus théologales. Saurez vous les reconnaître ? Alors, de gauche à droite : vous avez l'Espérance, la Foi et enfin la Charité.
Revenons à l'église St Michel. Les trois statues qui décorent sa façade sont : à gauche, le patron de la Savoie : St Maurice, Au centre, le patron de la ville de Menton St Michel à qui est dédié cette église. Habillé en légionnaire romain, il terrasse un dragon à l'allure débonnaire. A droite enfin, St Roch, en pèlerin de Compostelle. Ce saint, protecteur des malades, était très populaire dans la région. Il nous montre sa plaie à la jambe, stigmate de la peste. Le chien qui l'a nourri est auprès de lui.
Vous avez remarqué le blason au-dessus de la porte, à droite ? Ce sont les armes du Pape. En 1999, il a accordé à l'église le titre de basilique. Une distinction honorifique qui lui donne la préséance sur toutes les autres églises, excepté les cathédrales.
On reconnaît une basilique à son emblème papal appelé ombrellino. Il s'agit d'un parasol à moitié ouvert, ? l'origine, il servait réellement à protéger les papes lors des processions.
Entrez dans la basilique et cherchez cet emblème !.... Il est dans le choeur !
Retour haut de page