Nevers >

Rue Saint-Martin/ Pierre Beregovoy

Version mobile
Espagnol English Deutsch Italien

Rue Saint-Martin/ Pierre Beregovoy

Pourquoi cette rue porte-t-elle le nom de Pierre Bérégovoy, homme politique français, premier ministre et maire de Nevers ?

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Rue St Martin : maison de Pierre Bérégovoy
Cet homme politique français, premier ministre et maire de Nevers, habitait au numéro 15 de cette rue.
Il avait ses habitudes dans le quartier, en particulier au petit café de la rue des Merciers.
Cet homme marque Nevers dès son arrivée en 1982, d'une empreinte que le temps ne saurait effacer. Il devient maire de la ville à partir de 1983.
Voix journaliste France info :
Zoom sur le parcours d'un grand homme :
Pierre Bérégovoy nait en Normandie en 1925. Fils d'immigré ukrainien, il entre sur concours aux chemins de fer avec un CAP d'ajusteur et un autre de dessinateur industriel. La France est alors en guerre, et dès 1942 il s'engage dans la résistance puis adhère aux jeunesses socialistes.
Après guerre il rejoint la SFIO, sera l'un des fondateurs du PSA puis du PSU, avant de rejoindre les rangs du nouveau parti Socialiste.
Après l'élection de François Mitterrand en 1981, il occupe plusieurs fonctions ministérielles, notamment celle de ministre des finances, poste qu'il occupera pendant 6 ans. En 1992 il est nommé premier ministre.
Parallèlement à ce brillant parcours autodidacte, il sera le maire de Nevers de 1983 à 1993. Le 1er mai de cette année, il se donne la mort au bord du canal à Nevers. Ses obsèques rassembleront toute la classe politique, dont bien sûr le président de la République.
Il repose depuis à Nevers auprès de son épouse.
Pendant 10 ans, le maire modernise la ville qui prend, dans ses grandes lignes, l'aspect que nous lui connaissons aujourd'hui. Réaménagement du Palais ducal, création de nouveaux équipements comme le Café Charbon oe la salle de spectacle pour les concerts de rock - , le Lycée Alain Colas ou l'Institut Supérieur de l'Automobile et des Transports. Il ouvre la ville à l'enseignement supérieur.
Côté infrastructures, on lui doit l'autoroute A77 prolongée par le nouveau pont sur la Loire. Il amorce aussi l'urbanisation du quartier des Loges autour du nouveau Lycée.
Enfin, avec l'impulsion qu'il donne au circuit de Nevers Magny-Cours, et son Grand Prix de Formule 1, il participe grandement au rayonnement de la ville.
Rendez vous maintenant Place Saint Sébastien, haut lieu de commerce Nivernais. Merci de continuer votre visite. A bientôt.
Retour haut de page