Nantes : la cité des Ducs de Bretagne >

Rue Kervegan

Version mobile
English

Rue Kervegan

Les 2 bras de la Loire se rejoignaient au-delà de la pelouse.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Les 2 bras de la Loire se rejoignaient au-delà de la pelouse. Retournons-nous face à la rue Kervegan .
Vous voyez les maisons qui font l'angle à gauche ? Les fenêtres du n?1 ? Non, non, vous n'êtes pas fatigués, c'est vrai, ici, tout penche , c'est qu'on a construit sur une île sablonneuse...
< tam tam en fond> Les maisons d'armateurs qui jalonnent le quartier constituent un ensemble unique de l'architecture du 18 ème siècle.
A cette époque où Nantes construit ce quartier, cette rue est la plus large de Nantes, ses façades sont conçues d'un seul ensemble, ornées de mascarons et de riches balcons
Et puis de l'île, les armateurs peuvent surveiller l'arrivée de leurs bateaux...
Mais quelles sont les affaires qui les ont rendus si riches ? C'est le commerce des esclaves.
Notons qu'au fil des âges, le port de Nantes avance vers l'embouchure de la Loire. Situé d'abord place du Bouffay . Au 18 ème siècle c'est devant la bourse, que l'activité est la plus dense.
Aujourd'hui il s'étend vers St Nazaire. La grosseur des bateaux et l'ensablement de la Loire en sont les principales raisons.
Retour haut de page