Nantes : la cité des Ducs de Bretagne >

Passage Pommeraye

Version mobile
English

Passage Pommeraye

Le passage Pommeraye, est l'un des symboles de Nantes.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Le passage Pommeraye , est l'un des symboles de Nantes.
Il est le seul passage au monde qui s'emprunte par un escalier.
Ouvert en 1843, il porte le nom du notaire Louis Pommeraye qui l'a fait construire.
Il mourra d'ailleurs ruiné par cette opération. Mais son projet est d'envergure.
Pensez-donc : On propose aux nantais une galerie marchande protégée des intempéries, on utilise les matériaux les plus modernes comme le verre et le fer, on repousse les limites du jour avec l'éclairage au gaz.
Gustave Flaubert parle de ce lieu magique à Nantes:
" Nous allions dans le passage Pommeraye acheter des stores de chine, des sandales turques ou des paniers du Nil, afin d'examiner à l'aise et de toucher avec nos mains toutes les babioles venues d'au-delà des mers, chaussures, parasols et lanternes, futilités splendides en couleurs qui font rêver à d'autres mondes, niaiseries sans usage qui pour nous sont choses graves. "
On l'a compris ce passage est un must commercial, mais les détails de son architecture en font aussi un objet de rêverie.
Montez vers la galerie centrale. Amusez-vous a reconnaître dans ces figures d'enfants, la représentation du commerce, des beaux arts, de l'agriculture ou de la marine.
Et vous avez remarqué les petites souris et les escargots qui décorent les contremarches ? Et les dragons sous l'escalier ?
Ce décor merveilleux a inspiré aussi le cinéaste Jacques Demy, on l'écoute en 1961 :
" lola , c'est surtout ça, je l'ai tourné à Nantes parce que je suis né à Nantes, j'ai vécu a Nantes très longtemps et je trouve que c'est une très belle ville "
En jetant un oeil sur l'horloge entourée par le jour et la nuit, on se dit que le temps pourrait s'arrêter ici. Pourtant, nous allons nous diriger vers notre prochaine étape, la place Royale.
Retour haut de page