Nancy : sur les traces du Duc Stanislas >

Place d'Alliance

Version mobile
English Deutsch

Place d'Alliance

Cette place prend son nom d'Alliance pour célébrer un mariage et un traité entre la France et l'Autriche.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Conçue dans un premier temps pour rendre hommage à Stanislas, cette place prend son nom d'Alliance pour célébrer un mariage et un traité entre la France et l'Autriche.
Observez la fontaine. Chaque détail rappelle le thème de l'accord, de l'alliance. Sur les médaillons, des mains qui se serrent, des décors mêlent la croix de Lorraine et la fleur de lys française. Le petit personnage au sommet symbolise la paix et l'opulence tout comme les trois vieillards barbus qui représentent les dieux fleuve. Chacun d'eux tient une corne d'abondance...
Et vous savez ce qu'il y avait ici avant Stanislas ? ? la place de la place ? Le potager des Ducs de Lorraine !
Par souci esthétique, Stanislas paye les façades de chaque bâtiment afin de les rendre toutes semblables dans une parfaite harmonie. Libre ensuite aux riches propriétaires d'aménager le reste de leur demeure comme ils l'entendent. ? leur frais bien sûr ...
Retrouvons Stanislas et son épouse Catherine Opalinska qui revient d'un séjour à la cour du roi Louis 15, à Versailles.
Catherine : Mon ami, ne mangez pas trop. Votre médecin vous l'a recommandé, sinon votre goutte va se réveiller et vous allez souffrir à nouveau...
Stanislas : Ne vous faites pas de souci et rapportez-moi plutôt les dernières nouvelles de Versailles.
Catherine : Un nouveau vêtement fait fureur à la cour... La redingote, de l'anglais " riding coat ". Notre gendre, le roi Louis 15 la porte dès qu'il monte à cheval. Et on ne peut nier qu'il a fière allure ...
Stanislas : Et la reine, notre fille Marie Leszczynska ?
Catherine : Les rapports entre le roi et elles ne sont plus qu'officiels . Il faut dire qu'avec la Du Barry, La Pompadour, sans compter les autres conquêtes de son époux, notre Marie ferme les yeux depuis longtemps ... Elle trouve le réconfort dans les arts et la musique. Elle a accueilli dernièrement à la cour un tout jeune musicien autrichien, un enfant prodige : Wolfgang Amadeus Mozart !
Stanislas : (soupir) Je me sens si bien ici dans cette chère Lorraine, loin des intrigues de Versailles. Ce n'est plus de mon âge... Depuis combien de temps sommes- nous arrivés ici ?
Catherine : Vous allez sur vos 90 ans... Comme vous êtes venu ici à 60 ans, faites le compte...
Stanislas : Presque trente ans déjà... Mon gendre, en m'offrant la Lorraine à titre viager, a fait une bien mauvaise affaire (rires) !...
Catherine : Ne dites pas cela. Vous avez embelli Nancy et tous les Lorrains vous aiment, vous le savez bien...
Stanislas Leszczynski, dernier roi de Pologne, Duc de Bar et de Lorraine s'éteint paisiblement en 1766 à l'âge de 89 ans...
Retour haut de page