Nancy en tramway >

Le stade Marcel Picot

Version mobile
English Deutsch

Le stade Marcel Picot

Si je vous dis qu'on le surnomme "Le Roi", "le Roi Michel" ou encore " platoche ". Je parle de qui ?

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Arrêt Gérard Barrois oe Stade Marcel Picot.
Sur votre gauche, vous apercevez de hauts projecteurs de lumière. Ils sont votre guide jusqu'à l'entrée du stade qui se trouve sur la commune de Tomblaine...
Le stade Marcel Picot est en délire ! Mais pourquoi ? Mais pour qui ?
Si je vous dis qu'on le surnomme "Le Roi", "le Roi Michel" ou encore " platoche ". Je parle de qui?... Écoutez la voix de ce joueur mystère. En 1978, grâce à lui, l'AS Nancy Lorraine bat en finale de la coupe de France l'OGC Nice par 1 but à 0 !
Michel Platini : Ça a été très difficile. Le score l'indique, a été très, très étroit. Nous méritions peut-être de marquer quelques buts en deuxième mi-temps. (...) On a eu peur parce que les Niçois, à un but, pouvaient égaliser et notamment à quelques minutes de la fin.
Le reporter sportif : Pour vous Michel, c'est le premier titre officiel, ça doit faire plaisir !
Michel Platini : Oui, c'est le premier titre avec l'AS Nancy Lorraine. Je suis surtout content pour mes camarades parce que eux aussi méritent d'avoir de grandes satisfactions dans leur vie. J'en ai eu avec l'équipe de France, mais mes camarades, c'est quelque chose qui compte. L'amitié dans un club est très importante. Dans l'AS Nancy Lorraine, elle y est aussi.
Michel Platini !... Considéré comme l'un des plus grands joueurs de l'histoire du football mondial du 20e siècle. La Juventus de Turin le sacre meilleur Bianconero de tous les temps !
Aldo Platini, le papa de Michel, se souvient de son petit garçon déjà footeux dans l'âme
Et puis Michel, il était doué pour ça. Parce que je l'ai senti tout de suite, il était doué. Et en fin de compte. Il y avait une porte du garage qui lui tendait les bras, et il a commencé à s'exécuter sur cette porte. Alors, les ballons à gauche comme à droite. Il en loupait pas une. Et il était doué avec son pied droit ! C'est clair. Le pied gauche, moins. Mais le pied droit, oui.
Hervé Collot, Président de la section amateur de l'association Nancy Lorraine, est le premier entraîneur professionnel de Michel. Il se rappelle l'adolescent
Je l'ai accueilli en 1972. Il était âgé de 17 ans. Et pour moi, ça a été une révélation. Michel a fait étalage de qualités exceptionnelles et, au cours des séances d'entraînement, il a montré qu'il avait une excellente technique. Et en plus, il avait un oeil caméra. Ça veut dire que c'était un gars qui sur le terrain voyait tout. Et le football, ça se joue avec les yeux d'abord. Et puis, le pied ensuite. Mais Michel avait de telles qualités que c'était un phénomène.
Quelques dates phare de l'histoire de ce stade?
1926 : Inauguration du stade sous l'appellation de Parc des sports du pont d'Essey, aussi nommé Stade de l'Université.
1963 : Le stade est rebaptisé du nom de l'ancien Président du club du FC Nancy, Marcel Picot.
2016 : Dans l'espoir de recevoir des matchs pendant l'Euro 2016, un projet d'agrandissement et de modernisation prévoit d'accueillir 35 000 spectateurs. Le stade bénéficiera d'un toit rétractable à soufflet et d'une pelouse synthétique !
Retour haut de page