Les Chefs d'oeuvres du Musée Condé >

La Dormition de la Vierge

Version mobile
English

La Dormition de la Vierge

La Vierge est installée sur son lit de mort, entourée des apôtres. Son âme monte au ciel, symbolisée par l'enfant que tient le Christ

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
La Vierge est installée sur son lit de mort, entourée des apôtres.
Son âme monte au ciel, symbolisée par l'enfant que tient le Christ
Voix d'expert
La dormition, c'est le mot chrétien pour désigner la mort des saints quand elle n'est pas violente. Le trépas de Marie, qui a quitté la vie dans une grande paix spirituelle, c'est la dormition par excellence.
Un thème religieux repris par de nombreux peintres. La Vierge y est presque toujours représentée allongée, encerclée par les apôtres et de nombreux fidèles. >
Le fond doré a disparu pour laisser place à un décor avec la profondeur d'une pièce. L'ensemble est donc un peu plus proche de la réalité !
L'artiste, Maso di Banco, était un élève de Giotto. C'est le nom justement que le duc d'Aumale a donné à cette salle. Car Giotto a marqué l'histoire de la peinture.
Il est probablement le premier, au début du 14ème siècle, à remplacer les fonds dorés par de vrais décors. Maso di Banco a logiquement imité le maître !
Mais attention, n'allez pas trop vite ! C'est encore un tableau médiéval ! Malgré des traits individuels, comme la barbe ou la moustache, tous les visages se ressemblent. En revanche, les deux personnes qui tournent le dos à l'observateur, c'est quand même assez moderne.
C'est bien le tableau d'une époque charnière, entre le Moyen-âge et la Renaissance. >
Retour haut de page