Les Chefs d'oeuvres du Musée Condé >

Gabrielle d'Estrées au bain

Version mobile
English

Gabrielle d'Estrées au bain

Un bain ? Etrange ce bain. Avec des bijoux, des fruits !

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Un bain ? Etrange ce bain. Avec des bijoux, des fruits !
Voix de femme
<
...et malgré les apparences, je ne suis pas nue ! Je suis Gabrielle d'Estrées, la maîtresse du roi Henri IV. C'est moi sur ce tableau, avec nos deux enfants, César et Alexandre.
Je me baigne avec une tunique très fine, presque transparente qu'on distingue bien au niveau de mes coudes.
Et je ne touche pas les parois de la baignoire ! Vous voyez le drap au bord ?
On se baignait comme ça à la fin du XVIème siècle !
Et les bains n'étaient pas fréquents.
Mais celui-ci est effectivement un peu étrange. On ne se baignait pas avec des bijoux !
Ces perles sont en fait là comme symbole de préciosité et de beauté.
2 sec >
Avez-vous remarqué les fleurs qui semblent flotter en l'air, sur les rideaux ?
< Les fleurs et les fruits symbolisent probablement la beauté et la fertilité de la jeune femme, que la composition met en valeur :
la profondeur du tableau, avec la servante dans l'autre pièce, la blancheur de la peau qui éclate au 1er plan.
Je suis quand même la maîtresse du roi de France ! Et Henri est très amoureux de moi. J'ai attendu six mois avant de lui céder. Il veut m'épouser et faire de moi la reine de France, ce qui ne plaît pas tout le monde...
Henri IV fait même annuler par le pape sa 1ère union avec la reine Margot !
Mais Gabrielle d'Estrées ne sera jamais reine de France.
Elle meurt à 26 ans, peu de temps avant le mariage, laissant Henri IV dans un grand chagrin.
Il porte même le deuil, tout de noir vêtu, ce qui ne s'était jamais vu pour un monarque !
Il écrit dans son journal :
Voix d'homme affligé
Les regrets et les plaintes m'accompagneront jusqu'au tombeau. La racine de mon coeur est morte et ne rejettera plus. >-fin de la musique
Rassurez-vous pour lui, il aura d'autres maîtresses !
< Mais revenons au tableau... non signé !
L'artiste reste inconnu mais on sait qu'il appartient à l'Ecole de Fontainebleau.
Voix de curieux
Et qu'est-ce que l'Ecole de Fontainebleau ?
Au départ, des artistes italiens que François 1er fait venir à Fontainebleau, pour décorer le château. Des Français s'en inspirent et c'est la deuxième école de Fontainebleau, avec ses nus sans relief et ses décors précieux. >
Retour haut de page