Chantilly et musée Condé : exposition petits portraits, grands personnages >

Presse papier

Version mobile

Presse papier

Objet royal et princesse italienne.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
- (expert) Alors, ce grand presse papier présente le portrait d'une princesse italienne, c'est donc un objet royal.
- (naïve) Quand vous dites " objet royal ", cela veut dire qu'un roi l'avait sur son bureau ?
- Non, pas exactement, mais en tous cas, il appartenait à quelqu'un de sang royal, qui, effectivement, pouvait admirer le portrait lorsqu'il s'attablait à son bureau
- Un peu comme aujourd'hui quand on a une photo sur sa table de travail ou en fond d'écran sur l'ordinateur...
- Un peu, oui. La fonction est la même. Mais il y a quelque chose d'autre à observer sur cet objet. Ce sont les motifs pompéiens autour du portrait.
- Que vient faire Pompéi au milieu du 19ème siècle ?
- Et bien à cette période on avait déjà découvert, bien sûr, les sites de Pompéi et d'Herculanum depuis plus d'un siècle. Mais l'archéologie est en plein développement. Les fouilles sont intensives, et on multiplie les relevés de peintures sur place...
- Alors ces ornements sont des copies de ce qu'on retrouve là bas ?
- C'est ce qui est étonnant ; On n'a jamais vraiment trouvé de quelles peintures exactement ces miniatures s'inspirent. Ce qui est sûr, c'est qu'à l'époque, la mode est à l'antique ... On s'en inspire aussi bien dans la peinture, que dans l'ameublement, et cet objet en est la preuve...
Retour haut de page