Chantilly et musée Condé : exposition petits portraits, grands personnages >

Mary-Augusta Coventry Lady Holland

Version mobile

Mary-Augusta Coventry Lady Holland

On a prêté de nombreuses maîtresses au duc d'Aumale.Et cette Anglaise au doux visage ?

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
On a prêté de nombreuses maîtresses au duc d'Aumale.
Cette Anglaise au doux visage fut probablement l'une d'elles.
Lady Holland et son époux possédaient un très beau domaine en Angleterre. Ils étaient simplement des voisins du couple d'Aumale en exil.
23 ans ! C'est le temps que le duc d'Aumale a passé outre-Manche.
Le temps de créer des liens solides.
En 1859, Lady Holland perd son époux. 10 ans plus tard, le duc d'Aumale se trouve veuf à son tour.
On raconte qu'elle lui écrivait ensuite des lettres enflammées !
Après sa mort, en 1859, Lord Holland lègue au duc d'Aumale une oeuvre que vous verrez peut-être à Chantilly, à la Tribune :
C'est le portrait de Talleyrand, peint par Ary Scheffer.
Retour haut de page