Chantilly et musée Condé : exposition petits portraits, grands personnages >

Louis-Philippe d'Orléans, roi des Français

Version mobile

Louis-Philippe d'Orléans, roi des Français

Voici un portrait officiel du dernier roi des Français.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Voici un portrait officiel du dernier roi des Français.
Il est le fils de Philippe Egalité, ce cousin de Louis XVI, prince révolutionnaire.
A cette époque, le futur Louis-Philippe s'était réfugié à l'étranger, mais il refuse de prendre les armes contre la France.
En 1830, c'est à son tour de monter sur le trône, porté par la bourgeoisie.
Dix ans plus tard, la deuxième République le chasse en Angleterre.
Voix qui s'exclame, dans le genre : hep, vous oubliez l'essentiel !
N'oublions pas que Louis-Philippe était aussi le père du duc d'Aumale, à qui le musée Condé doit l'ensemble de cette collection.
Observez l'expression qu'a le visage de Louis-Philippe sur cette oeuvre.
Son sourire et l'inclinaison de sa tête lui donnent une attitude sereine et bienveillante. Loin de la froide dignité des portraits officiels classiques.
C'est une des libertés que prenait Jean-Baptiste-Jacques Augustin dans ses portrais de cour.
Dès 1796, ce miniaturiste originaire des Vosges remporte un franc succès grâce à un autoportrait.
Une brochure de l'époque publie l'hommage suivant :
Voix qui lit un poème (simplement)
Expression et vérité,
Accord de couleur et harmonie,
Jean Augustin en vérité
A l'ivoire a donné la vie.
Retour haut de page