Chantilly et musée Condé : exposition petits portraits, grands personnages >

[Introduction] Les techniques de l'émail et de l'ivoire

Version mobile

[Introduction] Les techniques de l'émail et de l'ivoire

Techniques et virtuosité des miniaturistes

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Différentes techniques témoignent de la virtuosité dont étaient capables les miniaturistes. Que ce soit sur ivoire, sur parchemin, sur cuivre, sur porcelaine ou sur émail, un large éventail de pratiques ponctue l'histoire de la miniature et se retrouve dans la collection du musée Condé.
La technique traditionnelle de la miniature est une technique aqueuse donc on est plutôt au niveau de la gouache et de l'aquarelle sur parchemin, cette technique médiévale du miniaturiste. La technique de l'émail va intervenir à partir du 15ème siècle, et elle va très vite se fixer à travers des portraits ;
Quant à la technique de l'ivoire elle va intervenir beaucoup plus tard (...) c'est essentiellement Rosalba Carriera qui est une pastelliste italienne qui va venir en France en 1721, qui va introduire auprès de miniaturistes français la technique de l'ivoire.
Retour haut de page