Exposition Marie d'Orléans (Musée Condé) >

Marie assise, dessinant

Version mobile

Marie assise, dessinant

Marie assise, dessinant

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Imaginez la scène.
Marie d'Orléans concentrée, appliquée sur une copie de dessin que lui a demandée son professeur.
A sa gauche, parce qu'elle dessine de la main droite, ce même professeur s'est installé pour la croquer.
Donner des cours à la fille du roi de France n'était sans doute pas banal ! >
Le peintre Ary Scheffer en a profité pour dessiner à plusieurs reprises, son élève préférée.
Cette scène intervient sans doute au début de leur collaboration.
Ary Scheffer, peintre d'origine néerlandaise, devient le professeur de tous les enfants d'Orléans.
Marie se révèle vite la plus douée. Son goût pour l'art s'affirme.
Selon sa soeur Louise :
Voix de femme
Marie préfère la vieille école allemande, à cause de la vérité et de la grande beauté d'expression des têtes.
mais elle aime aussi la couleur des tableaux de la Renaissance italienne.
Retour haut de page