Exposition Marie d'Orléans (Musée Condé) >

Famille d'Orléans

Version mobile

Famille d'Orléans

Famille d'Orléans

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Vont-ils au bal ? Se sont-ils préparés pour un soir de fête ?
Les enfants d'Orléans sont réunis sur cette gravure sur acier.
En uniforme pour les cinq garçons.
En robe de soirée...pour les 3 soeurs.
Marie d'Orléans, au milieu, entourée de Louise, à gauche et de Clémentine, la plus jeune, à droite.
Marie et Louise n'ont qu'un an d'écart. Elles grandissent ensemble, élevées comme des jumelles ! >
Elles en gardent une grande complicité et supporteront mal leur séparation, au moment du mariage de Louise.
Notez, au centre, l'aîné, le Prince royal, duc d'Orléans.
Et tout à fait à droite, le duc d'Aumale, qui a légué cette collection de peinture exceptionnelle au musée Condé.
Seuls manquent le duc de Penthièvre et la princesse Françoise, morts tous deux très jeunes.
Tous ces frères et soeurs étaient très liés, selon Nicole Garnier, conservateur du musée Condé.
C'est une famille très unie. C'est sûr qu'ils s'entendent très bien. Alors, ils forment même des petits couples, comme s'amusent à le dire le père et la mère donc : le Prince royal avec la fille aînée Louise ; ensuite Marie, avec son frère le plus proche qui est Nemours, qui d'ailleurs assistera aux derniers moments de sa soeur, qui la rejoindra en Italie au moment où elle va mourir et qui assistera donc à son agonie.
Observez l'allure de Joinville, tout à fait à gauche.
Il porte la barbe et les cheveux mi-longs, une allure négligée pour un jeune homme de sang royal !
Libéral, romantique, ce marin s'opposait souvent en politique à son roi de père.
Retour haut de page