" De la main du peintre ne doit sortir aucune ligne qui n'ait été formée auparavant dans son esprit. " Leçon signée Poussin.   


Le problème de Chantilly, c'est que c'est un vrai virus ! Son ambiance unique et la beauté de ses oeuvres m'ont donné, à chaque nouvelle visite, l'envie d'y revenir !

Florence Maître

Les Chefs d'oeuvres du Musée Condé

Version mobile
English
  • Introduction

    1. Introduction

  • Gabrielle d'Estrées au bain

    2. Gabrielle d'E...

  • Le Massacre des Innocents

    3. Le Massacre d...

  • Paysage avec deux Nymphes et un serpent

    4. Paysage avec ...

  • La chasse au héron

    5. La chasse au ...

  • Les deux Foscari

    6. Les deux Fosc...

  • Le Concert champêtre

    7. Le Concert ch...

  • Le Déjeuner d'huîtres

    8. Le Déjeuner ...

  • Portrait de femme dit Simonetta Vespucci

    9. Portrait de f...

  • La Madone de Lorette

    10. La Madone de...

  • L'amante inquiète et Le donneur de sérénades

    11. L'amante inq...

  • Portrait de François Ier

    12. Portrait de ...

  • Le corps de garde au Maroc

    13. Le corps de ...

  • La Vierge de Miséricorde

    14. La Vierge de...

  • La Dormition de la Vierge

    15. La Dormition...

  • Les Heures d'Étienne Chevalier

    16. Les Heures d...

  • Les Trois Grâces

    17. Les Trois Gr...

  • Madone, dite de la maison d'Orléans

    18. Madone, dite...

  • Autoportrait à 24 ans

    19. Autoportrait...

  • Portrait de Madame Duvaucey

    20. Portrait de ...

  • Vénus Anadyomène

    21. Vénus Anady...

  • La Maladie d'Antiochus

    22. La Maladie d...

  • Le mariage mystique de Saint François d'Assise

    23. Le mariage m...

  • Les Très Riches heures du Duc de Berry, fac-similé

    24. Les Très Ri...

  • Conclusion

    25. Conclusion

x

Le fabuleux trésor du prince de Chantilly

Raphaël, Delacroix, Fra Angelico, Clouet : ils sont tous au château de Chantilly. Le musée recèle plus de 800 tableaux rassemblés par un prince passionné de peinture, au fil de ses trouvailles et de ses goûts. Le dernier habitant de Chantilly a surtout su créer une ambiance, une atmosphère unique. Vous n'entrez pas dans un simple musée, c'est le duc d'Aumale qui vous reçoit et vous fait découvrir sa collection exceptionnelle.

C'est l'histoire d'un prince passionné d'art qui profite de sa fortune pour rassembler des tableaux d'époques et d'écoles très différentes. Ce prince s'appelle Henri d'Orléans, duc d'Aumale et c'est le dernier fils du dernier roi de France Louis-Philippe.

Le saviez vous ?

Huîtres et champagne : voilà un vrai repas de gentilshommes à l'époque de Louis XV ! La scène peinte par Jean-François de Troyes en dit long sur les moeurs de l'époque...   
Les plus grands maîtres n'ont aucun secret pour lui : les mystérieuses "Trois Grâces " de Raphaël   , le poignant " massacre des Innocents " de Poussin   , les subtils portraits d'Ingres, la galanterie friponne de Watteau  ...
Toute sa vie, le duc d'Aumale va bâtir ce qui est aujourd'hui la deuxième plus grande collection de peintures de France du XVème au XIXème siècle, juste après... le Louvre ! Rien que ça ! Et l'histoire ne s'arrête pas là. Non content d'avoir rassemblé au tant de chefs d'oeuvres, le prince souhaite les partager. A la fin de sa vie, il décide de léguer à l'Institut de France l'intégralité de ses collections à une condition : ne jamais prêter les oeuvres et ne jamais modifier leur présentation.
Voilà comment ces chefs d'oeuvres sont arrivés jusqu'à vous. Et dans leur décor d'origine : rien n'a pratiquement changé depuis le duc d'Aumale qui avait tout organisé selon son propre goût : des tableaux très proches les uns des autres, éclairés la plupart du temps par la seule lumière du jour, à travers une verrière. Vous déambulez dans le château, les parquets craquent sous vos pas, vos yeux vont de chef d'oeuvres en chef d'oeuvre et qui sait ? Peut-être allez-vous croisez-vous le fantôme du duc d'Aumale qui veille jalousement sur ses trésors !

[ Accès au diaporama ]

Impressions

" Mais elles sont toutes petites ! " Réflexion entendue et même ressentie devant les Trois grâces de Raphaël que tout le monde imagine comme un très grand tableau. Elles n'en sont que plus charmantes !   
Version mobile
English
Retour haut de page